Logo d'Epycure
Aide
Faire mon diagnostic
Photo d'une femme assise face à un paysage
Bien-être

Comment aider vos organes à éliminer les toxines ?

15 février 20216min de lecture

Notre corps est composé de portes de sorties naturelles appelées émonctoires ou organes d’élimination. Leur rôle est essentiel à notre organisme puisqu’ils permettent - comme leur nom l’indique -  l’élimination des déchets et toxines pour maintenir l’équilibre intérieur et booster votre système immunitaire. On peut les comparer à une grande usine de désintoxication. 

Merveille de la nature donc, votre corps met tout en œuvre pour sortir vos poubelles appelées toxines ! À condition toutefois que les vannes soient bien ouvertes sinon les éboueurs peinent, c’est l’encrassement et les poubelles débordent : fatigue chronique, eczéma, fièvre, boutons, rhume, diarrhée, mauvais transit etc.

Vous n’êtes donc pas contre un petit coup de pouce pour les aider à faire le ménage et à appliquer les bonnes habitudes ? Zoom sur ces indispensables et la façon de les soutenir pour qu’ils assurent au mieux leur fonction.

 

 

Les différents déchets du corps

En naturopathie on considère que la cause première d’une maladie résulte de l’encrassement humoral (sang, lymphe, sérum) par plusieurs types de déchets : les déchets alimentaires (issus de la digestion), les déchets métaboliques (issus de l’activité cellulaire) et les déchets issus de substances chimiques (pesticides, médicaments, pilule, etc). 

On les classe en deux catégories : 

  • Les substances mucosiques ou colles : issus d’une mauvaise gestion des sucres, d’amidon (céréales et féculents), des lipides mais aussi des produits chimiques (médicaments, pesticides), de l’alcool, du stress.

Comment se manifeste l’élimination des surcharges dans mon corps ? C’est simple, on peut le résumer par « tout ce qui coule » : glaires, écoulement du nez, pertes vaginales, transpiration, urines, eczéma et acné.

Qui sont les émonctoires spécialisés dans la gestion de ces déchets ? Le foie, les intestins mais aussi l’appareil respiratoire (ce qui donnera lieu à des toux grasses) et la peau avec de l’eczéma suintant.

Les alliés pour dériver les déchets si les organes sont débordés : plantes hépatiques (radis noir, artichaut, romarin, pissenlit), hammam, exercice physique 

  • Les acides toxiques : issus d’un excès de viande, charcuterie, fromages, excitants (thé, café), chocolat mais aussi du stress et des ruminations.

Comment se manifeste l’élimination des surcharges dans mon corps ? On peut le résumer par « tout ce qui s’enflamme, qui pique et qui gratte » : eczéma sec, angines, cystites, calculs rénaux, etc.

Qui sont les émonctoires spécialisés dans la gestion de ces déchets ? Les reins, les intestins et la peau.

Les alliés pour dériver les déchets si les organes sont débordés : exercice physique, sauna, éviction des aliments acides et acidifiants.

 

Les cinq fantastiques

Les 5 organes chargés de l’élimination sont aussi appelés organes de la détox, ou émonctoires, ou organes filtres. Ce sont eux qui prennent en charge nos colles et nos cristaux pour les évacuer de notre corps. Pour cela, ils commencent par les filtrer du sang qui les traverse, les transforment, via des enzymes spécifiques, puis les expulsent de l’organisme. C’est pour cela qu’on les appelle aussi les « portes de sortie » du corps. Chaque organe de la détox peut être stimulé, c’est-à-dire « boosté » dans son travail d’épuration. Voici en quelques mots une présentation de nos émonctoires :

Le foie : notre usine de désintoxication. 

Le foie est situé à droite dans la partie supérieure de la cavité abdominale, sous le diaphragme. C’est notre émonctoire le plus important, on lui accorde plus de 300 fonctions : Il filtre et élimine les déchets issus de la digestion aidé de la vésicule biliaire et neutralise de nombreuses substances toxiques et cancérigènes (pesticides, pollution, conservateurs, médicaments). Le foie tue les microbes, les virus et en neutralise leurs toxines, de plus, il extrait du sang les cellules mortes, les minéraux usés, les cadavres bactériens, le cholestérol, etc…

Son rôle est perturbé par : une surconsommation de sucre, d’aliments ultra-transformés et de graisses saturées (charcuterie, fromage, viandes). Au niveau émotionnel, les colères rentrées et les frustrations le mettent K.O.

Ses alliés : chardon marie, artichaut, radis noir, aubier du tilleul.

Les intestins : notre deuxième cerveau ! 

Les intestins mesurent environ 7 m, ils sont constitués de l’intestin grêle et du côlon. Ils ont un rôle important dans la digestion et l’assimilation des nutriments mais aussi dans le maintien d’une bonne immunité

Leur rôle est perturbé par : une surconsommation de sucre, d’aliments ultra-transformés, de graisses saturées (charcuterie, fromage, viandes) et un manque de fibres.

Ses alliés : les fibres des légumes et des fruits, nourriture privilégiée des gentilles bêtes de notre microbiote et qui offrent de nombreux bienfaits, les tisanes, jus et infusions détox riche en citron et pamplemousse. 

Les reins : le purificateur 

Les reins, sont situés de part et d’autre de la colonne vertébrale au niveau des dernières côtes. Ils ont un rôle primordial dans l’épuration du sang. S’ils ne fonctionnent pas correctement, les liquides sont retenus. C’est par eux que passent tous les déchets acides.

Leur rôle est perturbé par un excès de viande, de sel, excitants et certains médicaments.

Ses alliés : boire de l’eau faiblement minéralisée, le pissenlit, l'orthosiphon, la reine des prés.

Les poumons : un émonctoire qui ne manque pas d’air ! 

L’air que nous respirons arrive aux poumons au niveau de ses alvéoles qu’il traverse pour rejoindre la circulation sanguine. Les déchets (gaz carbonique et autres déchets volatiles) prennent le chemin inverse pour être expulsés lors de l’expiration. Les poumons ont donc un rôle d’épuration des déchets gazeux et principalement du gaz carbonique, mais pas que, les poumons expulsent aussi des déchets semi-solides.

Ils nous apportent de l’oxygène, évacuent notre gaz carbonique et c’est par eux que certains acides volatiles sont évacués. Attention à l’encrassement si l’activité physique est insuffisante.

Ses alliés : l’exercice physique, la respiration contrôlée, l’oxygénation.

La peau : le reflet de notre intérieur.

Chez l’adulte, la peau représente 1,8 m2 pour un poids de 4,5 kg. Elle est formée de 3 couches : l’épiderme, le derme et la plus profonde l’hypoderme. L’épiderme est la partie protectrice de la peau. C’est au niveau de sa couche profonde, la couche basale, que les cellules renouvellent la peau et en réparent les lésions. Au niveau du derme, on retrouve les glandes sébacées spécialisées dans l’élimination des colles via le sébum, et les glandes sudoripares spécialisées dans l’élimination des cristaux via la sueur. Et pour finir, l'hypoderme est la couche la plus profonde de la peau.

La peau est votre première barrière immunitaire, elle vous protège du milieu extérieur mais le saviez-vous : la peau a la même origine embryonnaire que le système nerveux ! C’est pour cela qu’elle est également le reflet de votre météo intérieure.

Son rôle est perturbé par : une mauvaise alimentation (l’excès de sucre blanc et de produits laitiers, mauvais gras, l’alcool, les excitants (café, tabac), l’excès de soleil et la pollution, un dérèglement hormonal, certains produits cosmétiques et le stress.

Ses alliés : une bonne eau, les oméga 3, le zinc et le sélénium (noix du Brésil), les vitamines, la cure de magnésium, l’activité physique pour éliminer les toxines, la bardane et la pensée sauvage et surtout une bonne gestion de ses émotions.

Vous comprenez maintenant pourquoi chouchoutez nos filtres est fondamental pour optimiser sa santé !

Marjorie Caudal

Naturopathe

Partagez cet article

Nos recommandations en lien avec cet article

Si vous voulez être tenu au courant des nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter