Logo d'Epycure
Aide
Faire mon diagnostic
femme assise face à la montagne
Epycure

Comment booster son métabolisme ?

05 juillet 202110min de lecture

Le métabolisme est défini par le niveau de calories brûlées par le corps. Au repos, le corps dépense des calories pour maintenir ses fonctions vitales comme la respiration ou la température corporelle. De nombreux facteurs non modifiables comme la génétique, l’âge, le sexe ou le poids peuvent influencer le métabolisme. Heureusement, il est possible d’augmenter son métabolisme. Dans cet article, on vous explique tout sur le métabolisme de base et on vous donne nos meilleurs conseils pour le booster.

Métabolisme et dépenses énergétiques

Le métabolisme est l’ensemble des réactions chimiques qui se déroulent au sein de notre organisme et qui exerce une influence sur notre bien-être, notre forme physique ou encore notre humeur. Il est nécessaire pour transformer les aliments et brûler des calories. Il existe deux grands types de métabolisme : l'anabolisme et le catabolisme. Le catabolisme désigne le processus de transformation des aliments en composés chimiques utilisables par l’organisme comme la transformation des protéines en acides aminés. L'anabolisme désigne le processus inverse, soit l'utilisation de ces composés pour le fonctionnement optimal de l’organisme. La synthèse des muscles grâce aux acides aminés en est un exemple. Le métabolisme énergétique représente la faculté de notre corps à transformer les calories ingérées en énergie et comprend trois composantes qu’il est essentiel de distinguer.

  • Le métabolisme de base qui représente la quantité d'énergie nécessaire au corps pour lui permettre de fonctionner au repos soit pour assurer ses fonctions vitales. Il varie en fonction de différents facteurs comme la taille, le poids, l'âge, le sexe et l'activité thyroïdienne et correspond à environ 60% de la dépense énergétique totale.
  • Le métabolisme actif qui représente l’énergie que notre corps mobilise pour nos déplacements quotidiens mais aussi celle dépensée lors de la pratique d’un sport. Il dépend du degré d'activité physique. Il peut considérablement varier d'un individu à un autre et représente environ 30 % de la dépense énergétique totale. 
  • La thermogenèse qui désigne la quantité d'énergie dépensée par notre corps pour assurer la digestion des aliments ingérés et donc pour métaboliser les nutriments contenus dans ces aliments. Elle représente environ 10 % de la dépense énergétique totale.

Ainsi, il existe deux leviers sur lesquels il est possible d’agir pour augmenter la combustion des calories, à savoir le métabolisme actif et la thermogenèse. 

Métabolisme lent ou rapide ?

Certaines personnes ont un métabolisme plus rapide que d’autres. Ceci s’explique par l’œuvre de plusieurs facteurs propres à leur organisme et aussi à leur style de vie. On distingue le métabolisme lent du métabolisme rapide. Un métabolisme lent se caractérise par une accumulation quasi systématique des graisses en réserves énergétiques ce qui peut conduire à une prise de poids. Au contraire, un  métabolisme rapide fait référence à une catégorie de personnes dont l’organisme a une vitesse d’assimilation des nutriments un peu plus élevée que la normale. Ils brûlent assez rapidement les calories sans stocker de graisse.

Il faut savoir que le métabolisme de base peut être influencé par divers facteurs immuables, tels que la génétique, l'âge, le poids, une maladie ou encore les hormones. Dans le cas du métabolisme lent, ces facteurs peuvent favoriser une prise de poids et une baisse de la dépense énergétique au repos. D’autres facteurs liés au mode de vie peuvent également avoir une incidence sur votre métabolisme de base et être la cause de sa perturbation comme un régime restrictif qui pousse l’organisme à fonctionner au ralenti, les problèmes de thyroïde, le manque de sommeil ou un stress chronique qui perturbent l’assimilation des nutriments. 

Il est possible d'accélérer son métabolisme en se concentrant notamment sur 4 aspects essentiels : l'alimentation, l'activité physique, le sommeil et la gestion du stress. 

Comment augmenter son métabolisme grâce à l’alimentation ? 

Pour stimuler son métabolisme, l’alimentation joue un rôle très précieux. Ce qu’on mange détermine notre forme, nos performances, notre sommeil, notre récupération, notre santé et notre poids. 

Mangez régulièrement 

Prévoyez de manger plus fréquemment en petites quantités afin de booster votre métabolisme. Planifiez au moins 3 repas par jour, petit-déjeuner, déjeuner et dîner pour apporter à votre corps tout ce dont il a besoin pour fonctionner correctement. Vous pouvez également planifier une collation, pour limiter les fringales, d’autant plus si votre déjeuner et votre dîner sont légers. Rien de très nouveau, mais une piqûre de rappel ne fait jamais de mal. 

Misez sur les protéines

En plus de jouer un rôle dans le maintien de la masse musculaire, elles nécessitent plus d’énergie que les lipides et les glucides pour être digérées. En effet, les lipides permettent d'augmenter le pourcentage d'énergie consommée de 0 à 3 %, les glucides de 5 à 10 % et les protéines de 15 à 30 %. Ainsi privilégier les aliments riches en protéines vous aidera à brûler plus de calories lors de la digestion et à augmenter votre métabolisme au repos. Les bonnes protéines pour accélérer son métabolisme au repos sont celles qui ont des niveaux élevés d'acides aminés et des niveaux faibles de graisses. Misez sur les viandes blanches de qualité, les poissons, et les œufs. 

Consommez les bons lipides

Pour booster son métabolisme, il faut consommer des bon lipides, c'est-à-dire des lipides renfermant une importante quantité d'acides gras. Ils permettent de brûler des calories plusieurs heures après le repas et sont essentiels à nos cellules. Privilégiez les huiles issues de première pression à froid, meilleures pour la santé et variez les matières grasses. Vous pouvez utiliser de l'huile de coco, de colza, d’olive et de noix par exemple, et consommer des graines de lin, de chia, des fruits oléagineux comme des amandes et des poissons gras comme le thon ou le saumon, riches en oméga 3. 

Mangez épicé

Pimenter les assiettes est aussi un excellent moyen de booster son métabolisme. Une étude a montré que le piment pouvait élever le taux métabolique jusqu’à 50% pendant 3 heures après sa consommation. Certaines épices comme le curcuma, le poivre, la cannelle ou le paprika peuvent également booster votre métabolisme.

Consommez des aliments riches en micronutriments

La thyroïde joue un rôle essentiel dans le métabolisme des lipides, glucides et protéines. Une faiblesse de la thyroïde peut être responsable d’une prise de poids. C’est pourquoi il est important de stimuler son fonctionnement en consommant des vitamines, de l’iode, du fer, du zinc et du sélénium. Vous pouvez privilégier la consommation de fruits, notamment les agrumes comme le citron et le pamplemousse ou les fruits rouges, qui sont riches en vitamines, en antioxydants et brûleurs de graisse. 

Buvez de l’eau froide

L’eau représente 70% de notre corps. Elle prend part à toutes les réactions chimiques qui se produisent dans nos cellules. S’hydrater régulièrement permet notamment d'augmenter son métabolisme. Cet effet est décuplé lorsque l'on consomme de l'eau froide car plus l’eau est froide, plus votre corps va augmenter sa dépense calorique pour la réchauffer. 

Buvez thé et café

Des études ont montré que le café, en plus d’être dépourvu de calories, contribue à stimuler le métabolisme de base pendant 150 minutes. La caféine va activer la combustion des lipides contenus dans le corps, mais il faut en consommer avec modération. La théine contenue dans le thé vert joue également un rôle dans l’augmentation du métabolisme basal. Le thé vert contient aussi des tanins et des catéchines qui vont contrecarrer l’assimilation des graisses.

Évitez les sucres raffinés et les graisses saturées 

Sans intérêt nutritionnel, les viennoiseries, la charcuterie, le beurre ou les pâtisseries riches en graisses saturées et en sucres raffinés doivent être consommés en quantité très limitée car ils ralentissent le métabolisme et favorisent le gain de poids. Le fait de consommer moins de glucides oblige votre corps à puiser dans ses réserves afin de donner l'énergie nécessaire à tous les organes pour fonctionner correctement, ce qui provoque une dépense énergétique supplémentaire. Il ne s'agit pas de supprimer les glucides ou les graisses mais de privilégier par exemple les glucides complexes contenus dans les céréales complètes ou les aliments riches en bons gras. 

Et stress, sommeil et activité physique ?

Booster son métabolisme ne se résume pas à la composition de votre assiette. Vous devez inclure une activité physique régulière, un sommeil réparateur, et un état d’esprit positif dans votre mode de vie. Tous ces efforts combinés permettront au corps d’augmenter sa dépense énergétique, que ce soit lors de l’effort ou au repos et de maintenir un poids de forme durablement.

Quelle que soit l’activité physique choisie, si vous l’intégrez dans votre quotidien, vous brûlerez des calories puisque pour que vos muscles et votre cœur s’activent, ils ont besoin d’utiliser de l’énergie. Ils commencent par utiliser les réserves de sucre disponibles dans votre organisme. Une fois ces réserves épuisées, ils utilisent les réserves de graisses. Selon l’intensité choisie, vous brûlerez évidemment plus ou moins de calories. Le point le plus important pour perdre du poids durablement est la régularité. Peu importe le sport que vous choisirez, vous devez vous faire plaisir afin de rester motivé. Pour obtenir des résultats, il est conseillé de faire 2 ou 3 séances de sport par semaine, de 45 minutes (le corps puise dans nos réserves à partir de 30 ou 40 minutes). 

Ensuite, le sommeil régule beaucoup de choses dans notre corps, notamment nos sécrétions d'hormones et notre appétit, mais également notre métabolisme. Un sommeil réparateur permet de limiter le grignotage en cas de coup de fatigue et de mieux assimiler les nutriments. Dormir suffisamment est donc une façon de booster son métabolisme et, à l’inverse, le manque de sommeil peut ralentir votre métabolisme et augmenter le risque de prise de poids. Misez sur des nuits de 7 à 8 heures pour que votre corps puisse se régénérer correctement et stimuler votre métabolisme.

Enfin, il est important de savoir gérer son stress au quotidien. En effet,  il augmente la production de l'hormone de stress appelée cortisol et a pour conséquence d'augmenter l’appétit et la faim, le stockage des graisses et donc de ralentir le métabolisme. Alors prenez du temps pour vous et essayez la méditation, les exercices de yoga ou de respiration pour évacuer votre stress.

Un petit coup de pouce 

Pour optimiser vos efforts, vous pouvez également vous tourner vers les compléments alimentaires. En fonction de leur composition, ils peuvent être très efficaces pour stimuler votre métabolisme et activer la perte de poids. C’est le cas de nos Boost Métabolisme, des délicieux comprimés à croquer au goût myrtille. Ce complément alimentaire à croquer à base de cola, d’orange Moro, de chrome et de choline permet de booster le métabolisme lipidique et la perte de poids. Ce complexe d’actifs est le combo parfait pour déloger la graisse déjà installée et diminuer son stockage futur, tout en détoxifiant le foie et régulant la glycémie. Le cola, puissant stimulant riche en caféine et en théobromine, et l’orange Moro, riche en vitamines, minéraux et fibres, aident à l’augmentation du métabolisme lipidique et à la dégradation des graisses accumulées dans l’organisme. L’orange Moro et le chrome favorisent le bon cholestérol (HDL) au détriment du mauvais cholestérol (LDL). Le chrome, coéquipier de l’insuline, permet également de maintenir une glycémie normale et ainsi d’éviter que le sucre ingéré non utilisé par l’organisme soit stocké sous forme de graisses. Enfin, tout comme l’orange Moro et le cola, la choline augmente le métabolisme lipidique normal. Elle possède également un effet détox au niveau du foie en évitant l’accumulation des graisses au niveau de cet organe. 

Ce produit, combinant les bienfaits de la phytothérapie et de la micronutrition, a été formulé aux côtés de notre laboratoire français et de nos experts santé. En plus d’être fabriqués en France, les Boost Métabolisme sont composés à 90,7 % d’ingrédients d’origine naturelle et conviennent à tous les régimes (sans gluten, sans lactose et vegan). Petit bonus pour leur bon goût de myrtille et leur faible teneur en sucres. Plus d’excuses pour suivre votre cure jusqu’au bout ! 

Chaque sachet contient 30 comprimés, soit une cure de 30 jours, renouvelable. Il est recommandé de prendre 1 comprimé par jour, de préférence le matin ou le midi. C'est la quantité la plus adaptée pour vous apporter de l'efficacité sans aucun risque de surdosage. Nos cures ont été formulées de façon à pouvoir être combinées entre elles. Par exemple, si vous avez choisi l’objectif minceur lors du questionnaire, vous pouvez coupler votre cure personnalisée avec les Boost Métabolisme et la Poudre Minceur sans aucun problème. Ces cures sont complémentaires et leurs bienfaits s’accordent à 100 %. Ces comprimés sont déconseillés aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants et aux personnes sensibles à la caféine. Si vous avez le moindre doute sur sa consommation, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé.

Solène Senejko

Assistante marketing nutrition

Partagez cet article

Nos recommandations en lien avec cet article

Si vous voulez être tenu au courant des nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter