Logo d'Epycure
Aide
Faire mon diagnostic
Citrons alignés en couleurs sur fond blanc
Bien-être

Comment renforcer naturellement vos défenses immunitaires ?

16 février 20216min de lecture

En matière de défenses immunitaires, notre organisme ressemble à un château fort. Quand les éléments de défense sont bien en place, virus et bactéries sont tenus à distance. Problème : la pollution environnementale couplée à une mauvaise hygiène de vie affaiblissent les remparts et permettent l’invasion de l’ennemi. 

Alors comment renforcer nos défenses immunitaires, garantes d’une santé de fer ? Comme le dit le célèbre adage « préparons la guerre pour avoir la paix » ! 

 

 

Comment savoir si on a un bon système immunitaire ?

Symptômes 

Plusieurs symptômes peuvent apparaître et signifier que votre système immunitaire est faible, nous avons sélectionné les plus courants : 

  • une fatigue persistante, qui cache souvent un stress chronique ou un manque de sommeil, 2 facteurs qui affaiblissent l’immunité
  • une sensibilité accrue aux infections, qui s’observe par des rhumes fréquents, des infections urinaires, des éruptions d’herpès etc.
  • des blessures qui prennent du temps à guérir ou à cicatriser

 

Personnes à risques 

Certaines personnes sont davantage concernées par un affaiblissement immunitaire. Elles sont souvent affaiblies par l’un des facteurs suivants : 

  • une maladie chronique 
  • un traitement lourd : par exemple, de la chimiothérapie contre le cancer.

En général, les personnes âgées ont généralement un système immunitaire plus fragilisé que les adultes d’âge moyen. Il est lié à leur appétit qui est souvent plus petit et leur alimentation moins variée. L’amincissement de la peau et l’assèchement des muqueuses et également y contribuent aussi. En effet, l’enveloppe du corps est un réel bouclier contre les infections. Seulement, avec le temps, le corps produit moins de globules blancs et entraîne une faiblesse du système immunitaire.

 

Conseils 

Pour renforcer son système immunitaire sur le long terme, comme il est préconisé, privilégiez une alimentation variée et équilibrée. Surtout, cela est fortement conseillé aux personnes suivant un traitement antibiotique qui peut déséquilibrer la flore intestinale, ou des traitements médicamenteux comme la chimiothérapie.

Des études scientifiques ont confirmé également que le stress tient un rôle primordial et pouvait véritablement avoir un impact sur le bon fonctionnement de l’organisme et donc du système immunitaire. Les sécrétions de cortisol (l’hormone du stress) en excès et sur la durée rendent ainsi vulnérables les défenses immunitaires.

 

Cet étonnant système immunitaire

 Le système immunitaire, ce sont les moyens que possède notre corps pour se défendre contre les agressions extérieures. Il travaille au quotidien sans même que nous nous en rendions compte pour vérifier que ce qui vient de dehors ne constitue pas un danger pour nous (bactéries, virus, substances toxiques). Les globules blancs sont la garde royale de notre château.

Nos lignes de défense essuient de plus en plus de dérèglements : 

  • Des allergies ou intolérances : signe d’une réaction excessive de notre système de défense.
  • Les maladies auto-immunes : résultant d’un dysfonctionnement du système immunitaire, conduisant ce dernier à s’attaquer aux cellules saines de notre organisme.

 

 

Qu’est ce qui affaiblit notre système immunitaire ? 

70% de notre système immunitaire se trouve dans l’intestin ! Vous comprenez pourquoi un microbiote (flore intestinale) déséquilibré est favorable à l’apparition de toutes sortes de pathologies, puisque celui-ci n’assure plus son rôle de barrière.

Voici les principales sources de déséquilibres : 

  • Une mauvaise alimentation
  • Un stress chronique et une mauvaise gestion de nos émotions
  • Un manque de sommeil
  • La consommation excessive d’excitants comme le tabac, le café, le thé…
  • L’excès d’antibiotiques
  • Le manque d’exercice physique
  • La pollution environnementale (pollution, pesticides, perturbateurs endocriniens)

Tous ces éléments vont affaiblir notre terrain, composante de plusieurs facteurs contribuant à assurer le maintien d’une bonne santé. Or, comme le disait Béchamp, repris par Pasteur à la fin de sa vie : « le microbe n’est rien, le terrain est tout ». Un terrain favorable = un système immunitaire au top = une santé optimale ! La stratégie ? Le renforcer par des moyens naturels.

 

 

Les solutions pour renforcer nos défenses immunitaires 

  1. L'hygiène alimentaire 

C’est le premier pilier d’une bonne santé ! « Que ton aliment soit ton premier médicament » disait Hippocrate. Pensez à adapter votre alimentation à votre constitution et vos besoins. Adopter une alimentation la plus naturelle et simple possible en privilégiant les aliments bio, locaux et de saison.

Faites la part belle aux aliments riches en vitamine C comme le citron, le persil, le brocoli et ceux riches en omega 3 comme les petits poissons des mers froides (maquereaux, sardines, harengs).

 

  1. Apprendre à gérer son stress et ses émotions 

Le problème n’est pas le problème, c’est la perception que l’on en a. L’immunité est en lien étroit avec notre façon d’appréhender les choses de la vie. Le maintien d’un mental positif est essentiel pour éviter les somatisations. Vous avez certainement un souvenir d’une migraine de week-end ou d’être tombé malade le premier jour de vos vacances, justement quand le stress retombe ! 

Intéressez-vous à des pratiques comme la sophrologie, la méditation ou encore le yoga qui vous permettront de retrouver un état de bien-être en abaissant le taux excessif de cortisol, l’hormone du stress chronique, responsable de la chute immunitaire.

 

  1. Pratiquer une activité physique régulière et sans excès pour faire circuler l’énergie et activer vos émonctoires - les portes de sortie de votre organisme – pour favoriser l’élimination des déchets.

 

  1. Un sommeil de qualité

« Dormir, c’est guérir un peu ». Si le temps de sommeil a son importance, sa qualité est primordiale pour renforcer nos défenses immunitaires. Pendant que vous dormez, votre cerveau sécrète des hormones qui aident votre système immunitaire à lutter contre les infections.

 

  1. Un petit coup de pouce pour repartir du bon pied ?

Il est parfois nécessaire d’apporter une aide extérieure lorsque le corps a du mal à se remettre d’attaque.

  • Pensez à la vitamine D - en gouttes de préférence - d’octobre à avril, lorsque les rayons du soleil sont de faible intensité. Vous connaissez son rôle pour les os mais elle est aussi indispensable à un fonctionnement optimal de votre système immunitaire. La vitamine C est tout autant essentielle, préférez sa forme naturelle en débutant la journée avec du jus du citron dans de l’eau tiède ou de l’acérola.
  • La prise de probiotiques permet de réensemencer notre flore intestinale avec de bonnes bactéries, renforçant ainsi nos lignes de défenses.
  • Pour renforcer le terrain, des plantes comme l’échinacée, le ginseng, le sureau ou le chardon Marie ont fait leurs preuves.
  • En aromatologie, l’huile essentielle de ravintsara est celle qu’il vous faut en cas de virus ! Vous choisirez plutôt l’arbre à thé pour des infections bactériennes.
  • Enfin, ayez le réflexe propolis, cette merveille de la nature, fabriquée par les abeilles pour enduire l’intérieur de leur ruche et ainsi la protéger des attaques extérieures. Elle contribue naturellement à la protection et à la résistance de votre organisme, d’où son surnom « d’antibiotique naturel » !
Marjorie Caudal

Naturopathe

Partagez cet article

Nos recommandations en lien avec cet article

Si vous voulez être tenu au courant des nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter