Logo d'Epycure
Aide
Faire mon diagnostic
femme qui se concentre
Bien-être

Conseils pour apprendre à se concentrer 

23 juin 20218min de lecture

Se concentrer aujourd’hui est devenu bien difficile, que ce soit au travail, à la maison ou même à l’école. D’une part parce que notre cerveau est naturellement distrait par ce qui nous entoure et d’autre part parce que notre environnement rend la concentration difficile. Pas facile de dédier 100% de notre attention à une seule tâche lorsque notre environnement est source de distraction. En effet, les notifications, les appels, les réseaux sociaux, les collègues qui nous interrompent sont autant d’éléments qui viennent challenger notre concentration, nous empêchant alors de nous focaliser sur nos missions. Mais alors que sont l’attention et la concentration et comment pouvons-nous les améliorer ?

Comment fonctionnent l’attention et la concentration ? 

L’attention et la concentration sont des fonctions cognitives complexes indispensables à l’apprentissage et la mémorisation Bien que l’attention et la concentration soient interdépendantes et complémentaires, les mécanismes de chaque processus sont vraiment différents.

 

L’attention 

L’attention est un facteur de l’efficience cognitive, soit de notre aptitude à mémoriser ou résoudre des problèmes. Elle se base sur les récepteurs sensoriels du cerveau qui gèrent les cinq sens à savoir l’audition, la vue, l’odorat, le toucher et le goût. Être attentif, c’est mobiliser ses cinq sens pour rechercher ou traiter des informations et ainsi assurer une réception maximale de toutes ces informations. L’attention est essentielle dans la plupart de nos tâches quotidiennes et peut être partagée entre plusieurs activités. Vous pouvez cuisiner tout en écoutant les informations, ou bien conduire tout en discutant avec votre copilote. Dans ce cas, l’attention nécessitera beaucoup plus d’énergie et de ressources cérébrales. Elle peut également être déplacée sur différents éléments de notre environnement et ce de façon volontaire ou automatique. Vous pouvez en effet porter votre regard de façon volontaire sur une personne ou un objet ou bien de façon automatique si vous avez été surpris par un mouvement brusque par exemple. Apprendre à contrôler son attention est un enjeu essentiel pour nous tous. Cela nous permettra notamment d’éviter d’être distrait par tous les détails de notre environnement. 

 

La concentration 

Le rôle de la concentration est de faire abstraction de toutes les données non pertinentes qui vont nous empêcher de nous concentrer. Elle va réduire le champ d’attention. Être concentré, c’est donc faire une sorte de focus sur un point précis et fermer sa conscience à tout ce qui peut distraire notre esprit de la tâche en cours. Si vous êtes en train de travailler sur un sujet qui demande beaucoup de concentration, vous allez surement mettre vos écouteurs ou vos boule-caisses pour limiter les sources de distraction et réduire ainsi le champ de l’attention. Les processus de l’attention et de la concentration sont interdépendants : plus nous sommes concentrés sur quelque chose, moins nous sommes conscients de ce qui se passe autour de nous ; et au contraire, si nous sommes très conscients de tout ce qui se passe autour de nous, il va nous paraître bien difficile de nous concentrer sur quelque chose en particulier. Il vous est déjà arrivé de lire un livre et de vous rendre compte que vous n’avez pas compris la signification des dernières lignes que vous avez lues. Il faut savoir que votre capacité de concentration dépend très fortement des changements dans notre environnement. Le bruit, le stress, la fatigue, les soucis personnels, etc, peuvent remettre en cause votre capacité à vous concentrer. 

 

Les 8 solutions pour optimiser sa concentration 

Dans votre vie étudiante et professionnelle, la mémoire et la concentration sont deux éléments indispensables et liés : pour avoir une bonne mémoire, il faut savoir se concentrer. Il n’est pourtant pas toujours évident de se concentrer et de rester focus sur ce que nous sommes en train de faire. Il existe tout de même quelques astuces à mettre en pratique pour améliorer notre capacité de concentration malgré cette surstimulation qui nous empêche d’arriver au bout de nos To-Do list.

 

Évitez à tout prix le multitâche

Beaucoup critiqué par les scientifiques, le multitâche est pourtant devenu une réalité pour beaucoup d’entre nous. Réaliser plusieurs missions à la fois nous donne l’illusion d’être plus efficace. Pourtant, le multitâche n’est pas du tout synonyme de réussite. En effet, travailler de la sorte demande beaucoup plus d’énergie ce qui épuise la concentration et réduit la productivité. En effet, le travail devient plus superficiel, et la réalisation de vos projets prend davantage de temps que s’ils étaient réalisés les uns après les autres. Alors concentrez-vous sur une tâche à la fois pour augmenter votre efficacité et productivité quotidienne ! 

 

Méditez dès que besoin 

En nous faisant travailler sur la respiration et le lâcher-prise, la méditation est une manière d’améliorer notre capacité de concentration. En effet, elle aurait un intérêt dans l’activation de certaines zones du cerveau impliquées dans de nombreuses tâches cognitives nécessaires à la concentration et serait donc un entraînement efficace des réseaux cérébraux. Il serait alors moins difficile de distinguer les informations importantes de celles qui ne sont là que pour nous distraire. Dans un contexte de surcharge mentale, la méditation devient un exercice très intéressant. Si vous devez attaquer une mission qui demande de la concentration, pratiquez la méditation de pleine conscience entre 5 et 10 minutes par jour. 

 

Bloquez toutes les distractions digitales

Aujourd’hui, le smartphone est l’ennemi numéro un de notre concentration. Rester concentré malgré toutes les notifications que nous recevons chaque jour est un vrai défi. Nous avons beau être dans un endroit calme, respecter notre planning et faire des pauses, notre téléphone est une source de distraction très importante qui peut, à lui seul, fortement impacter notre productivité quotidienne. C'est pourquoi vous pouvez vous auto-discipliner en mettant votre téléphone sur mode avion, en l’éteignant ou en le mettant dans une autre pièce pendant un laps de temps défini. Si vous êtes toujours tentés de l’utiliser, vous pouvez également utiliser un bloqueur de notifications pour garder le contrôle sur les notifications et bloquer l’accès à internet et ainsi préserver votre concentration. 

 

Travaillez chez vous de façon efficace

Avec le développement massif du télétravail, nous avons dû apprendre à travailler dans un nouvel environnement. Et être productif en travaillant à domicile demande énormément d’organisation et d’autodiscipline. Alors pour travailler de façon efficace depuis chez vous, pensez à réserver un endroit ou une pièce distincte pour vos activités professionnelles sinon vous aurez beaucoup de difficultés à vous motiver et à performer. Aérez le plus régulièrement la pièce dans laquelle vous travaillez pour favoriser l’oxygénation de votre cerveau, rendez votre poste de travail agréable, ergonomique et pratique, et travaillez dans un environnement suffisamment lumineux. Dernier conseil, un peu surprenant, mais très important, habillez-vous au début de votre journée comme si vous alliez au travail. La tenue que nous portons influence notre comportement, nos pensées et même notre concentration. 

 

Pensez à décrocher pendant la journée

Être productif toute une journée, c’est possible avec quelques pauses et un rythme qui vous correspond. Même si vous avez beaucoup de travail, il faut savoir s’arrêter de temps en temps. Une courte pause est indispensable pour libérer le corps et l’esprit et mieux repartir ensuite. Elle peut être perçue comme une récompense après la finalisation d’une tâche. Gardez du temps pour vous, pour prendre soin de votre mental, rêvasser, vous lever, vous étirer, vous faire un thé, faire des exercices de respiration. Cela vous permettra de maximiser votre concentration et votre mémoire. Profitez-en pour discuter avec les personnes présentes autour de vous, vos collègues ou vos amis. Des doses régulières de contact humain positif réduisent le stress et nous aident à mieux nous concentrer.

 

Apprenez à gérer votre stress

La gestion du stress est extrêmement importante lorsqu'il s'agit de se concentrer. Un bon rythme de vie, grâce auquel vous êtes reposé et détendu, permet d’augmenter votre temps de concentration. Au contraire, l’anxiété est l’ennemie du cerveau : les cellules cérébrales peuvent être intoxiquées par un excès de stress. C’est d’ailleurs particulièrement le cas pour certaines régions du cerveau comme l’hippocampe, qui joue un rôle très important dans la construction de la mémoire. Vous pouvez contrecarrer les hormones du stress par des exercices de yoga de cohérence cardiaque ou une balade en forêt. Ces exercices permettent d’être plus détendu et donc plus disposé à se concentrer.

 

Faite-vous des penses bête 

Presque à chaque fois que l’on veut se concentrer sur une tâche particulière, notre cerveau nous rappelle par exemple des tâches qu’on a oublié de faire ou même des nouvelles idées. Toutes ces pensées vous distraient de l’activité que vous pratiquez et vous perdez le focus. Alors prenez l’habitude de noter sur un support externe toutes ces idées, pensées, tâches qui vous polluent l’esprit et vous empêchent de vous concentrer correctement plus de 5 minutes. Une fois cette information écrite quelque part, vous n’aurez plus besoin de ressasser l’idée pendant deux heures par peur de l’oublier. Enfin, pour rester concentré et efficace tout au long de la journée, donnez-vous des objectifs précis et établissez un planning quotidien pour éviter la procrastination. Et surtout, sentez-vous concerné et impliqué par vos missions, vous aurez plus de facilité à solliciter votre attention sur le projet. 

 

Trouvez un environnement propice à la concentration

Votre environnement de travail influe directement sur vos performances cérébrales et sur votre facilité ou non à vous concentrer. Certains paramètres, comme le bruit ou le mouvement, ont un impact négatif sur votre bien-être, sur vos performances et votre concentration. Il y a effectivement certains environnements plus propices que d’autres pour pratiquer les activités qui exigent de la concentration (comme la lecture d’études scientifiques, la préparation d’une présentation, les révisions d’un examen, etc). Si vous vous trouvez au beau milieu d’un l’open space ou d’un self, le risque de ne pas être productif est certain. Si vous avez besoin de vous concentrer sur une tâche particulièrement importante, isolez-vous dans une salle de réunion, un bureau fermée ou dans les petites bulles mises à disposition dans vos locaux, sans téléphone pour rester focus. 

Solène Senejko

Assistante marketing nutrition

Partagez cet article

Si vous voulez être tenu au courant des nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter