Livraison offerte dès 100€ d'achat - Expédition sous 24h !Livraison offerte dès 100€ d'achat
Logo d'Epycure
Aide
Créer ma formule
Champ de lavande
Bien-être

Les huiles essentielles indispensables pour l'été

8min de lecture

Que vous aimiez partir à la mer ou le montage, faire le tour du monde ou rester dans votre pays d’origine, cet été pensez à vos huiles essentielles. Elles sont, en effet, vos principales alliées naturelles et efficaces pour un été en toute sécurité. Car oui, se sentir bien tout l’été sans aucun tracas c’est possible ! Ces petits flacons se glissent dans n’importe quelle petite trousse à pharmacie pour être toujours à portée de main. Zéro excuse, elles passent même dans l’avion !

Voici tout ce dont vous avez besoin de savoir pour préparer au mieux votre voyage. 

 

 

 

Les huiles essentielles, est-ce que ça fonctionne ? 

Revenons à la base ! Les huiles essentielles, c’est quoi ? 

Pour les plantes, les huiles essentielles sont de superbes boucliers. Elles jouent le rôle de défenses immunitaires, les protègent des bactéries et des insectes et aussi des brûlures du soleil. Les huiles essentielles sont également à l’origine de leur parfum irrésistible parfois apaisant et parfois dynamisant. 

Pour nous, les huiles essentielles sont de superbe antibiotiques, antifongiques, antiviraux, immunostimulants, cicatrisants, anti-infectieux, anti-inflammatoire, énergisant, relaxant.

 

L’aromathérapie c’est puissant ? 

L’aromathérapie est la science des huiles essentielles. Il s’agit d’une médecine douce et puissante. Il ne faut pas négliger les actions des huiles essentielles ainsi que leurs effets secondaires en cas d’abus brûlures ou réactions allergiques peuvent intervenir. 

 

Les huiles essentielles doivent TOUJOURS être utilisées avec précaution. 

Attention, les huiles essentielles sont toujours à utiliser avec précaution. 

Si vous êtes enceinte, allaitante, malade ou avec des antécédents lourds évitez d’en consommer. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à demander avis à un aromathérapie ou naturopathe. 

 

Les huiles essentielles, ça marche TRÈS bien ! 

Les huiles essentielles tiennent leur efficacité à leur nombreux principes actives que l’on retrouve également dans de nombreux médicaments comme les terpènes, linalool, camper, alcool, éther, phénol… 

 

Les huiles essentielles sont-elles des perturbateurs endocriniens ? 

NON ! Les huiles essentielles ne sont pas des perturbateurs endocriniens. Des études ont été faites sur des molécules de synthèse créés par l’homme ou bien dénaturées par lui-même qui prouvent bien que ces dernières ont des effets secondaires sur lui, ce qui en revanche n’est pas le cas pour l’huile essentielle concentrée qui n’en provoque pas. 

Le top 10 des huiles essentielles du kit de survie de l’été

L’huile essentielle de tea tree pour les petits bobos

L’huile essentielle de tea tree (melaleuca alternifolia) ou encore arbre à thé est un indispensable et pas que de l’été d’ailleurs. Antiseptique et désinfectante, cette huile essentielle est très utile en cas de coupure, d’écorchure ou d’ampoule au pied.

Comment l’utiliser ? Mélanger 1 à 2 gouttes dans une huile végétale et appliquer sur les zones touchées. Convient à toutes la famille même aux enfants. 

ATTENTION : L’huile essentielle de tea tree est déconseillée aux femmes enceintes

L’huile essentielle de thym à linalol pour les maux de gorge

L’huile essentielle de thym à linalol (thymus vulgaris ct linalol) est anti-infectieuse et anti-bactéricide. Elle est donc très intéressante en cas de coup de froid dû à la climatisation en l’été.

Comment l’utiliser ? Mélanger 1 à 2 gouttes dans une huile végétale à appliquer sur les poumons ou la gorge. Convient à toute la famille dont aux enfants. 

ATTENTION : L’huile essentielle de thym à linalol est déconseillée pendant les 3 premiers mois de grossesse. Elle s’utilise uniquement sous forme diluée sur la peau. 

L’huile essentielle de ravintsara pour les boutons de fièvre

Avec la décompression, nous ne sommes pas à l’abri qu’un bouton de fièvre montre le bout de son nez. L’huile essentielle de ravintsara, antivirale et immunostimulante, limite le risque de surinfection. Elle est aussi intéressante en cas de mycose à l’ongle. 

Comment l’utiliser ?  Mélanger 1 à 2 gouttes dans une huile végétale et appliquer sur la zone touchée ou 1 goutte pure directement sur l’ongle. Elle convient à toutes la famille dont aux enfants. 

ATTENTION : L’huile essentielle de ravintsara est déconseillée pendant les 3 premiers mois de grossesse et chez les asthmatiques. 

L’huile essentielle de lavande aspic pour les piqûres de moustiques ou coup de soleil

L’huile essentielle de lavande aspic (lavandula spica) est idéale en cas de piqûre d’insecte, d’ortie et de petites brûlures non étendues liée à des frottements par exemple. Calmante et régénérante, elle est une des indispensables de l’été. En bref, tout ce qui pique ou démange ! 

Comment l’utiliser ? Pour les boutons de moustiques, vous pouvez appliquer une goutte pure sans souci. En revanche pour les coups de soleil et les brûlures légères, associez 1 ou 2 gouttes avec une huile végétale de Millepertuis ou du gel d’aloe vera puis massez la zone fragilisée. Renouveler l’application toutes les 20 minutes, jusqu’à 5 fois de suite selon l’intensité du coup de soleil. 

ATTENTION : L’huile essentielle de lavande aspic est déconseillée aux femme enceinte, allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans.

L’huile essentielle de géranium rosat pour dire stop aux moustiques 

Les moustiques sont nos petits ennemis de l’été. Particulièrement actifs en fin de journée, ils perturbent nos soirées en extérieurs. Afin de les éloigner au maximum, sans avoir recours à des produits nocifs pour l’environnement ou même pour nos animaux domestiques, les huiles essentielles offrent des solutions idéales. L’huile essentielle de géranium rosat remplace très bien la citronnelle. 

Comment l’utiliser ? Appliquer sur la peau, l’huile essentielle de géranium rosat préalablement mélangée avec de l’huile végétale d’abricot. En diffusion elle est également très efficace. 

ATTENTION : L’huile essentielles de géranium rosat est déconseillée aux femmes enceintes. 

L’huile essentielle de Basilic Tropical en cas de maux de ventre 

L’huile essentielle de basilic tropical (ocinum basilicium) ou encore basilic exotique est très efficace en cas de crampes intestinales ou de douleurs menstruelles grâce à ses propriétés antispasmodiques puissantes. Bon tonique digestif, elle aide aussi à l’élimination des gaz en cas de ballonnement. 

Comment l’utiliser ? 

  • En cas de ballonnement : 1 goutte sur un comprimé neutre, un carrée de sucre ou dans 1 cuillère à café d’huile végétale ou de miel.
  • En cas de spasmes digestifs ou de règles douloureuses :  2 gouttes avec 4 gouttes d’huile végétale en massage sur le ventre. 

ATTENTION : L’huile essentielle de basilic tropical est déconseillée chez les femmes enceintes pendant les 3 premiers mois de grossesse et chez les enfants de moins de 3 ans. Elle peut également être irritante à l’état pur, il est donc important de bien la diluer. 

L’huile essentielle d’immortelle en cas de bleus

L’huile essentielle d’immortelle (helichrysum italium) ou encore Helichryse Italienne décongestionne les tissus et évite les hématomes. Elle est donc idéale en cas de bleus, de bosses ou de coup de tout genre. 

Comment l’utiliser ? Mélanger 1 à 2 gouttes dans une huile végétale à appliquer sur les zones touchées.

ATTENTION : L’huile essentielle d’Hélichryse est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants de moins de 6 ans ainsi qu’aux personnes sous anticoagulants. 

L’huile essentielle de gaulthérie en cas de douleur musculaire

L’huile essentielle de gaulthérie (gaultheria procumbens) contient du salicylate de méthyl similaire à l’aspirine. Elle est donc incroyable en cas de crampe, tendinite, douleur musculaire ou articulaire. 

Comment l’utiliser ? Mélanger 1 à 2 gouttes dans une huile végétale. Elle est fortement déconseillée en cas d’allergie à l’aspirine ou de traitement anticoagulant.  

ATTENTION : L’huile essentielle de gaulthérie s’utilise en externe uniquement. Ne l’utilisez pas pure, elle s’utilise toujours diluée à hauteur de 20% maximum dans une huile végétale. Réservez-la pour une application localisée, évitez les surfaces étendues. Elle est interdite en cas de grossesse, chez les enfants de moins de 6 ans, les personnes allergiques à l’aspirine ainsi que les personnes sous traitement anticoagulant. 

L’huile essentielle de menthe des champs en cas de mal de transport

Comme on risque de prendre la route cet été, l’huile essentielle de menthe des champs (mentha arvensis) peut être pratique en cas de mal de transport (avion, voiture, train). Elle facilite également la digestion après un repas lourd. 

Comment l’utiliser ? 1 goutte sur un comprimé neutre, 1 carré de sucre ou 1 cuillère à café d’huile végétale ou de miel.

ATTENTION : L’huile essentielle de menthe des champs est interdite aux femmes enceintes ou allaitantes, aux sujet épileptiques, aux enfants de moins de 6 ans et aux personnes âgées. Sur la peau toujours la diluer dans une huile végétale (30% max pour application localisée) Par son effet réfrigérant puissant, réservez-la à des zones limitées en application cutanée. Jamais de l’huile essentielle de menthe des champs dans le bain. Évitez les usages prolongés sans avis thérapeutique, surtout en usage interne. En diffusion, s’utilise diluée (15% max) dans des huiles essentielles plus douces.

L’huile essentielle de citron pour une meilleure digestion 

Parce que l’été, on a tendance à trop abusé des apéros voici l’huile essentiel à avoir toujours sur soi pour faciliter la digestion. L’huile essentielle de citron est en effet un tonifiant digestif régulant la fonction hépatique. 

Comme l’utiliser ? 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de citron sur un comprimé neutre ou sur un sucre à laisser fondre sous la langue.

ATTENTION : L’huile essentielle de citron est très photosensibilisante. Évitez donc toute exposition au soleil pendant au moins 6 heures après application. Elle est déconseillée pendant les 3 premier mois de grossesse. 

Et vous, quelles sont vos huiles essentielles indispensable de l’été ? Quelles sont les huiles essentielles que vous prenez pour partir en voyage ? 

Des vacances en toute sérénité. Prenez soin de vous. 

Mélissa Parain

Naturopathe

Partagez cet article

Si vous voulez être tenu au courant des nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter