Logo d'Epycure
Aide
Faire mon diagnostic
Femme allongée sur un lit en couleurs
Bien-être

Sommeil et prise de poids : le lien existe-t-il ?

15 février 20214min de lecture

La période du sommeil est un moment important dans la journée car celui-ci assure de nombreuses fonctions pour votre santé et joue un rôle dans l'équilibre de votre poids. Un manque de sommeil a des répercussions immédiates sur notre état de fatigue, notre niveau de stress, notre humeur, et notre poids. En effet, il conditionne non seulement la sécrétion de certaines hormones liées à la satiété, mais impacte également la pratique d'activités physiques. Un sommeil de qualité et en quantité suffisante permet d'être en bonne santé et de perdre quelques calories car il est lié à la régulation de notre corps.

Cet article vous explique pourquoi un mauvais sommeil a un impact sur la régulation du poids.

 

 

1. Sommeil et hormones : quel rapport?

Selon une étude réalisée par des chercheurs de l'université Laval au Québec, les personnes dormant en moyenne 5-6 heures par nuit risquent d'être en surpoids !

Plusieurs hormones conditionnent la gestion du poids dont la ghréline, le cortisol, l'insuline et la leptine. Lorsque vous bénéficiez d'un sommeil naturell'organisme sécrète ces quatre hormones en quantité suffisante pour remplir leurs fonctions. Ainsi, vos apports alimentaires répondent à vos besoins énergétiques et votre équilibre alimentaire ne subira par conséquent aucun déséquilibre. Cependant, chez les personnes qui dorment très peu (durée inférieure ou égale à 6 heures) ou beaucoup (10 heures et plus), la synthèse hormonale est affectée, ce qui impacte immédiatement les habitudes alimentaires et donc l'équilibre du poids. Ceci s'explique notamment par une sécrétion abondante de la ghréline, du cortisol et de l'insuline. L'organisme sera confronté à une insuffisance considérable de la leptine, hormone responsable de la satiété. 


2. Les conséquences

  • La ghréline : Elle régule la faim psychologique et l'excès de cette hormone engendre un appétit exagéré, suivi d'une forte préférence des repas caloriques et peu nutritifs (un complément alimentaire risque alors de s'imposer) ;
  • Le cortisol : hormone à l'origine du stress, elle augmente l'appétit et déclenche une forme de dépendance vis-à-vis des nourritures sucrées ;
  • L'insuline : une quantité excessive d'insuline au sein de l'organisme engendre la prise de poids au niveau de la taille et du ventre ainsi que l'insomnie et des troubles de sommeil ;
  • La leptine : conditionne la satiété, le déficit en leptine provoque un sentiment de non-rassasiement, ce qui augmente la quantité de nourriture ingérée.

Les données d'une expérience réalisée par des chercheurs a également mis en évidence qu'en seulement quatre jours, une privation de sommeil de trois heures par nuit perturbe considérablement le métabolisme des lipides. Cette expérience a montré que le manque de sommeil comporte un risque de complications cardio-métaboliques telles qu'une baisse de sensibilité des cellules, notamment les adipocytes, à l'insuline.

Pour résumer, lorsque vous dormez beaucoup ou pas assez, l'organisme subit un déséquilibre hormonal qui engendre un trouble de l'appétit et une baisse de la satiété. À cela s'ajoutent un stress remarquable ainsi que des troubles de sommeil suivis d'une consommation excessive d'aliments caloriques, sucrés et non nutritifs. Toutes ces modifications occasionnent inévitablement une prise de poids qui peut ammener à l'obésité.

 

3. Le rapport avec l'activité physique 

De plus, la quantité et la qualité du sommeil peuvent également impacter la pratique d'activités sportives. Lorsque vous dormez peu ou que vos nuits sont perturbées, les effets se ressentent au cours de la journée. La fatigue demeure une cause majeure de la prise de poids. Elle limite votre capacité à effectuer beaucoup de mouvements ou des exercices physiques. Le sport est fortement lié au maintien de la ligne. 

Finalement, au moins vous dépensez d'énergie en pratiquant une activité physique, au plus vous prenez le risque d'un déséquilibre au sein de votre organisme et augmenter votre poids.

Afin de remédier aux troubles de sommeil et ainsi à la prise de poids, voici quelques conseils pratiques :

  • 6 heures avant d'aller se coucher : éviter les boissons à base de thé, café ou autres excitants.
  • Au moins 3 heures avant d'aller se coucher : manger un repas équilibré.
  • 1 heure environ avant d'aller se coucher : pratiquer une activité physique dans la journée et éteindre les écrans.

Vous pouvez aussi recourir aux soins naturels à base de plantes (privilégiez les végétaux biologiques) comme la valériane, la passiflore, la griffonia ou l'aubépine qui peuvent alors être prises pour diminuer le stress et trouver efficacement le sommeil. Vous pouvez aussi consulter un médecin spécialiste ou un naturopathe.

Ces méthodes vous permettront de trouver plus facilement le sommeil et ainsi réguler votre prise de poids et lutter contre l'obésité !

 

Vous pourrez recevoir un traitement adéquat axé sur des minéraux ou des vitamines afin de répondre à vos besoins. Il vous suffit seulement de répondre à notre questionnaire pour résoudre vos troubles du sommeil.  

Angélique d'Esclaibes

Co-fondatrice d'Epycure

Partagez cet article

Nos recommandations en lien avec cet article

Si vous voulez être tenu au courant des nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter