Activités sportives : comment bien se supplémenter ?

Photo d'une femme en train de faire des abdos

 

Avant tout, le sportif devra mener une hygiène de vie irréprochable à travers d’une alimentation saine, un sommeil de qualité et une bonne gestion du stress. Toutefois, de par la spécificité du sportif qui sollicite beaucoup son corps parfois même jusqu’à l’extrême il peut être intéressant de le complémenter afin d’éviter les carences, d’optimiser le fonctionnement de l’organisme et d’améliorer la récupération après une compétition ou une séance intensive. 



L’eau de coco, l’eau de jouvence 


L’eau de coco, issue de la noix de coco, est très riche en nutriments indispensables à l’organisme tels que le potassium, le phosphore et le calcium. Cette boisson rafraîchissante et hydratante est idéale après les sports d’endurance. Elle contient des électrolytes qui facilitent la recharge en glycogène après l’effort. 



La vitamine C, la juste dose d’énergie 


Antioxydant puissant, la vitamine C, intervient dans un nombre incalculable de processus physiologiques tels que la synthèse des hormones, des acides aminés et du collagène. Son plus ? Elle aide à préserver l’intégrité des cellules immunitaires mises en difficulté après un gros stress ou une épreuve physique intense. En renforçant les vaisseaux sanguins, elle facilite aussi la guérison des blessures.



La vitamine D, la jeunesse des os 


La vitamine D renforce l’absorption du calcium afin de renforcer les os, de prévenir des fractures et de préserver nos articulations. 



La glutamine, le maintien des muscles


La glutamine est un acide aminé qui favorise le développement musculaire en augmentant la concentration de leucine dans les fibres et en freinant la dégradation musculaire. Prise avant l'entraînement, elle permet d’éviter la fatigue musculaire. 



Les Oméga 3, un cœur tonique


Les oméga 3 sont des excellents anti-inflammatoires naturels qui protègent les articulations ainsi que les fonctions cardio-vasculaires. Les sportifs l’aiment pour améliorer leurs performances, leurs récupérations, limiter la masse graisseuse et diminuer les courbatures. Pour se complémenter naturellement l’huile de lin et de noix sont excellentes. 



Les probiotiques, le soutien de l’immunité


Les probiotiques aident la flore intestinale à se reconstituer surtout après un effort long et intense comme un marathon, un trail ou encore un triathlon. Elle optimise la fonction de l’intestin, avec un effet bénéfique sur l’absorption des nutriments. Naturellement, on en trouve dans les produits fermentés tels que la chouchoute ou encore le kéfir. 



Le pollen frais, le shot absolu


Ce super aliment est riche en vitamines, minéraux, antioxydants et mêmes protéines. Le pollen frais s’incorpore facilement dans notre alimentation pour lutter contre le manque d’énergie, les carences et le stress à l’approche de la compétition.



La spiruline, l’assurance d’une santé de fer 


La spiruline, algue d’eau douce, existe depuis plus de 3 milliards d’années et serait le meilleur complément alimentaire. Elle apporte, en effet, une mine de minéraux (bêta-carotène, fer, vitamines  B12 et E) dans un tout petit volume ce qui la rend très pratique. Elle contient notamment 55 % à 70 % de protéines, très bien assimilées par l’organisme. Elle permet ainsi d’éviter les crampes, les tensions musculaires et l’inflammation post entraînement intense. 



Bon entraînement à tous ! Prenez soin de vous.