Articulations : comment en prendre soin ?

Homme qui s'étire les jambes en noir et blanc

Les articulations regroupent l’ensemble des tissus qui relient les os entre eux et aident à soutenir les mouvements du corps. Les douleurs articulaires touchent des millions de personnes et sont principalement liées au vieillissement, à des pathologies comme l’arthrite ou l’arthrose, à un mode de vie trop sédentaire, ou à l’inverse, à un excès d’activité physique.


Voici quelques conseils qui vous aideront à maintenir le cartilage, les tendons et les ligaments forts et sains, et ainsi à prévenir les affections articulaires courantes :  

 


Réduire l’inflammation

  • Consommez des acides gras oméga 3 : ils sont contenus dans les poissons comme le saumon, les sardines ou la truite. Les études démontrent que les omégas 3 présents dans l'alimentation réduisent l'inflammation et semblent diminuer l'usure du cartilage. Inversement, les huiles végétales raffinées et chauffées peuvent contribuer à l'inflammation et doivent être limitées.


  • Faites le plein de flavonoïdes : contenus dans les fruits et légumes, ils aident à réduire l'inflammation, avec des effets positifs démontrés sur l'arthrite. Concrètement ? Privilégiez les épinards, les brocolis, l’ail, l’oignon, les fruits rouges, les pommes ou encore les raisins.


  • Epicez vos plats : les épices sont très intéressantes dans la lutte contre l'inflammation, et efficaces dans la prévention ou le traitement de l'arthrose, en particulier le curcuma, l'ail et le gingembre.



Favoriser la production de collagène

  • Consommez des aliments riches en vitamine C : non elle augmente la synthèse du collagène, mais elle accélère aussi la guérison des os après une fracture et réduit le stress oxydatif, responsable du vieillissement des tissus. Concrètement ? Kiwis, agrumes, fraises, légumes crucifères (brocolis, choux, kale, etc.), poivron et persil.


  • Assurez vous un apport suffisant en vitamine K2 : elle contribue à la fixation du calcium sur les os, empêchant ainsi qu'il ne se dépose dans les artères ou sous forme des calculs rénaux et évitant l’usure du cartilage caractéristique de l'arthrose. En pratique : Consommez du foie animal de qualité, des oeufs, des produits laitiers fermentés ou du natto (aliment fermenté japonais à base de soja).


  • Evitez les carences en magnésium : elles semblent altérer la structure du cartilage et de nombreuses études constatent un risque accru d'arthrose chez les personnes ayant un faible apport en magnésium. La corrélation n'implique pas de causalité, mais l'inclusion d'aliments plus riches en magnésium serait judicieuse. Concrètement ? Légumes à feuilles vertes, noix, graines, avocats, légumineuses ou chocolat noir.


Maintenir une activité physique régulière


L'activité physique est associée à un volume de cartilage plus important. Par ailleurs, elle renforce les muscles et les os, prévenant ainsi la dégénérescence des articulations. Le mouvement libère également une protéine lubrifiante dans le liquide synovial qui protège le cartilage.

Comme toujours, le dosage est important. Le surentraînement et, surtout, l'accumulation de blessures, peuvent accélérer les lésions du cartilage. Ecoutez donc les signaux de votre corps. 



Sources :