Définir ses projets avec Lucile Paul-Chevance

Définir ses projets avec Lucile Paul-Chevance


Dans cet épisode, nous avons interviewé,
Lucile Paul Chevance, coach, formée à la PNL (Programmation Neuro Linguistique), la CNV (Communication Non Violente), le yoga, la méditation et les techniques de respiration.


Aujourd’hui, on parle de dépassement de soi, de compétition et d’accomplissement. Comment faire la différence entre un projet de compensation et un projet de réalisation ? Comment aller au bout de ses objectifs avec finalement comme principal intérêt la réalisation personnelle et l’épanouissement ? Lucile répond à toutes nos questions. 



Qu’est-ce que la Programmation Neuro Linguistique (PNL) ?    


La PNL est une technique qui permet d’identifier les croyances, d’analyser les comportements et d’étudier la communication


Lorsque l’on est en relation avec une personne, si l’on peut identifier les modes de fonctionnement de la personne en face de nous, cela va grandement faciliter la communication. 


Nous possédons tous un mode cognitif dominant : auditif, visuel ou kinesthésique.  

Dans une phase d’apprentissage, les personnes auditives doit enregistrer et réécouter tandis que les personnes visuelles apprendront mieux en écrivant. 


Nous possédons également ce que la PNL appelle des méta-programmes ou des sous-programmes : Nous faisons nos choix en fonction de la ressemblance (associateur), ou en fonction de la différence (différenciateur). Ainsi certains ne voient le monde que par les points communs qu'ils relèvent, quand d'autres (plus rares, moins de 5% de la population) sont inévitablement attirés par ce qui est différent. Pour monter un projet, Lucile recommande une équipe de 8 associateurs et 2 différenciateurs. 


Nous faisons nos choix, également, en fonction de nos réussites passées (en référence interne) ou en fonction ce que l’un de nos proches a fait (en référence externe). 


La PNL développe un véritable sens de l’observation et du relationnel. Cette technique porte l’attention sur le “Comment ça va marcher” plutôt que sur le “Pourquoi ça ne marche pas”. L’objectif est de comprendre comment la personne fonctionne psychologiquement. 



Lucile est une coach, axée sur la réalisation de la personne dans un objectif. Les projets de réalisation, d’épanouissement et de partage, sont des valeurs qu’elle défend au quotidien, dans son travail. 


Notre coach s’est basée sur les enseignements de Tal Ben-Shahar, enseignant et écrivain américano-israélien, spécialisé dans le domaine de la psychologie positive et du leadership. L’une de ses études démontre que l’obtention d’un diplôme ne participe qu’à 10% de notre bonheur. 



Comment fonctionne la réalisation personnelle ?


“La première étape à définir, c’est de savoir si le projet est un projet de compensation ou de réalisation. Est-ce que c’est quelque chose que vous faites pour vous prouver à vous même que vous valez quelque chose ou bien parce que c’est important ?” 

 

Lorsque l’on porte un projet qui amène à du partage, de l’échange, et qui va nous nourrir, il s’agit d’un projet de réalisation. À l’inverse, si on le fait en se disant “En faisant ça, je prouve ça”, alors nous sommes dans un projet de compensation. 


Exemple : Lorsque l’on achète une montre de luxe pour montrer qu’on a les moyens de l’acheter, c’est un projet de compensation. Par contre, dans le cas où nous sommes passionnés par les mécanismes de l’horlogerie de qualité, alors c’est un projet de réalisation. 


Un projet de compensation est “un projet de la tête”, c’est notre mental qui nous dit “Tu veux faire ça pour obtenir ça”. Pour basculer dans un projet de réalisation, il faut abandonner la forme (la montre) et se poser la question “Quel est le fond ?”, “Est-ce que ce projet me donne de la valeur ?”. 


Un projet de compensation n’apporte aucune satisfaction intérieure. 


“Rien de ce qui est extérieur ne peut compenser un manque intérieur, un manque d’estime ne sera pas compensé par une paire de chaussure.” 



2 outils accessibles, efficaces et rapides 


Il arrive souvent que l’on se mette trop de pression pour atteindre nos objectifs. Lucile nous confie deux de ses outils, pour être au calme :  


  • La cohérence cardiaque 

  • Une technique qui permet de synchroniser la respiration, les battements du coeur et le cerveau. Accessible à tous, cette pratique ne dure que 5 minutes, et fait preuve d’une efficacité redoutable. 


    • La méditation

    Au départ guidée, cette pratique, met le cerveau au calme, baisse le niveau de stress, réduit les addictions et apporte un bien être indescriptible. 



    Et pour terminer, on vous partage, les réponses de Lucile à notre "Quizz Tonic" (Questions rapides - Réponses rapides) :

    • Un livre à nous conseiller : “Jonathan Livingston le goéland”, de Richard Bach
    • Un lieu à nous conseiller en Inde : Le Kerala, État du Sud de l’Inde.  
    • La prochaine personne à interviewer : Malek A.Boukerchi 
    • Un dernier conseil : “Connais-toi, toi-même”


    Si vous aimé cet épisode ainsi que les conseils de notre coach, retrouvez Lucile sur son compte Instagram
    @lucilepaulchevance, son site Internet et sa page Youtube où elle y poste ses méditations guidées. Son livre, “L’enfant de la source” se réédité en octobre prochain. Patience, patience…  

     


    Excellente écoute à toutes et à tous ! 


    À la semaine prochaine, pour apprendre encore de nouvelles clés, concrètes, à appliquer dans votre quotidien.  



    Écoutez l’épisode sur votre plateforme préférée. 

    Lien vers Apple Podcast 

    Lien vers Spotify 

    Lien vers Ausha 

    Lien vers Listen Note