Fatigue : Comment l’appréhender pour s’en libérer avec Léonard Anthony

Portrait de Léonard Anthony en couleur

Pour ce nouvel épisode du Club Bonheur, nous recevons Léonard Anthony


Praticien en hypnose et yoga nidra, auteur de deux ouvrages “
Libérez-vous de la fatigue” et “Qu’est-ce que l’hypnose de François Roustang” aux éditions J’ai Lu et Flammarion,  éditeur et spécialiste de la fatigue, il nous parle des différentes formes de la fatigue et nous donne les clés pour mieux les appréhender et surtout s’en libérer. 



Ne plus suivre les tendances qui ne nous font pas du bien

En effet, il existe une confusion entre le bien être et le bien aller. Des gens pratiquent la méditation alors que ça n’est pas fait pour eux, car beaucoup le font avec une dimension marketing, sans avoir une compréhension de quelles étaient les intentions de ceux qui ont initiés ces démarches. Il est important de se demander les raisons qui nous poussent à aller vers ce bien aller. On doit pouvoir y observer une adéquation entre ce que nous sommes, ce que nous voulons être et le lien que nous avons avec notre écosystème individuel et global.

Léonard Anthony insiste sur la notion d’écologie. L’origine du mot “Eco” correspond au nom "oikos" qui signifie "la maison". Comment est-ce que je retisse des liens avec ma propre maison (mon corps) ? C’est la démarche que propose le yoga. 

Aujourd’hui, nous sommes dans une étape intermédiaire, les gens prennent conscience qu’il faut réagir autrement à l’existence. Désormais, il est nécessaire de sortir de ce “phénomène Instagram” pour entrer au fond de ces démarches.

 


Qu’est-ce que la fatigue ?

Il est important de distinguer la bonne fatigue, celle qu’on ressent après une activité physique et dont on se débarrasse naturellement après l’effort, de la mauvaise fatigue, celle qui ne nous quitte pas et qui nous colle à la peau, et qui peut-être un symptôme d’un problème de santé. Et enfin, la fatigue sociétale, qui est liée à notre façon d’exister, à notre quotidien, dont Léonard Anthony s’est intéressé de plus près. 

 


Comment la reconnaître ?

Ce n’est pas toujours simple de ressentir la fatigue. Beaucoup l’ignore, certains poussent la machine, et se sentent puissants jusqu’au jour où ils ne peuvent plus faire les choses de la même manière.

“Dès qu’on change notre rapport à la fatigue et qu’on commence à l’écouter, à lui donner de la considération : elle devient un vecteur du champ des possibles.” 

 


Apprendre à sentir sa fatigue

Dans un premier temps, Léonard conseille de se demander, où est-ce que l’on ressent cette fatigue, dans la tête, dans les jambes, dans le dos ?  C’est ensuite par des techniques, comme avec l’hypnose, qu’on lui laisse la possibilité de s’évacuer. 

Il n’y a pas de honte à être fatigué. Il est important d’apporter une considération à cette fatigue, et de prendre 15 minutes pour somnoler après un déjeuner, si nécessaire.

 


Les grandes thématiques 

Suite à de nombreuses consultations, Léonard Anthony a su distinguer différentes formes de fatigue :  

  • La fatigue du travail : les gens épuisés à cause d’une charge de travail trop importante, ceux qui sont passionnés et par conséquent trop exigeants avec eux-mêmes, ou bien ceux qui s’ennuient et qui possèdent le syndrome du “ bore out” (vous trouverez quelques pistes de réflexion pour en sortir dans son livre).

  • La fatigue de la solitude : pour les personnes âgées mais également pour les plus jeunes, et plus particulièrement ceux qui se mettent une pression pour rencontrer l’âme soeur, mais aussi au coeur des familles, là où les fatigues s’entrechoquent.

  • La fatigue du sommeil : dû à un manque ou à un trop plein de sommeil, et parfois même aussi aux injonctions sociales (Exemple : se lever très tôt le matin, pour être plus performant).

  • La fatigue de l’hyperconnexion : pour la plupart d’entre nous, le smartphone est devenu “une extension de notre corps”, qui nous sollicite sans arrêt.

  • La fatigue de la maladie : comme cause, conséquence et anticipation.

  • La fatigue de ceux qui font la course au bien-être. 

 


Quelques exercices concrets pour s’en libérer : 

 

  • L’hyperconnexion : désactivez toutes vos notifications et gardez des espaces où il n’est pas prêt de vous (lors du dîner, du coucher).

  • Au travail : autorisez-vous à faire des pauses, pour rafraîchir votre cerveau, votre champ de vision. Léonard parle de faire des pauses clopes (sans clope) pour les non fumeurs et nous fait part également de la règle des 20-20-20. Cela consiste à faire une pause toutes les 20 minutes, qui va durer 20 secondes à une distance de 20 pieds de vous (environ 6-7 mètres) pour reposer votre regard.

  • En famille : apprenez à baisser vos exigences. Lorsque vous êtes en tension, attendez de ne plus être dans l’énervement, dans l’agacement pour dire les choses, posez vous calmement et prenez le temps. 

 



Pour terminer, voici les réponses de Léonard Anthony, à notre jeu le “Quizz Tonic” (questions rapides - réponses rapides) : 

  • Un livre à recommander : “Yoga-Sutras” de Pierre Patanjali. 

  • Un endroit où se reposer : Celui qui rentre en résonance avec nous
    Conseil de Léonard : Changez d’endroit, rentrez dans une pièce, fermez les yeux, respirez dans la pièce et sentez si la pièce vous parle.

  • Une activité pour se détendre : “Faire rien”, s’asseoir, sentir son corps jusqu’à se sentir confortablement installé. 

  • Un lieu où découvrir le yoga nidra : Youtube. 

  • La prochaine personne à interviewer : Malek Boukerchi (ultra marathonien). 

  • Un dernier conseil : Explorez le temps. Dans l'un de ses ouvrages, Léonard a conclu par une phrase “Il est temps de prendre le temps de se donner du temps”. Il souligne deux mots : prendre et se donner , car personne ne va vous le donner et si vous ne le prenez pas, vous allez courir après.


Si cet épisode vous a plu, retrouvez Léonard Anthony, sur son
site internet et sur les réseaux sociaux, notamment Facebook, Twitter et Instagram où il se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions. 


Très bonne écoute, et à la semaine prochaine pour un nouvel épisode du Club Bonheur ! 


Écoutez l’épisode sur votre plateforme préférée. 

Lien vers Apple Podcast 

Lien vers Spotify 

Lien vers Ausha 

Lien vers Listen Note