Fatigué, stressé? Adaptez votre routine sportive

Fatigué, stressé? Adaptez votre routine sportive

Ce n’est plus un secret, l’exercice physique est l'un des meilleurs anti-stress qui soit. Quoi de plus libérateur qu’un footing ou une séance de boxe après une longue journée de travail ? Pour beaucoup, les séances d'entraînement intenses sont un moyen de réveiller le corps et de se vider la tête. Pour d'autres en revanche, et en particulier pour les personnes sujettes à un stress chronique, une activité physique trop soutenue peut être source d’épuisement physique et mental.


Le coupable : une hormone appelée cortisol. Vous la connaissez peut-être comme l'une de nos "hormones du stress". Et bien que le cortisol joue un rôle crucial dans l'organisme, un niveau de cortisol chroniquement élevé est associé à des troubles de l'anxiété, du sommeil et de la digestion. Voici donc quelques conseils pour une pratique sportive bienfaisante :

 

  • Réduisez la fréquence des entraînements

Bien que les sports de haute intensité soient très bénéfiques pour la perte de poids et la prise de masse musculaire, il n’est pas conseillé de les pratiquer quotidiennement. L'exercice à haute intensité devrait être limité à deux ou trois fois par semaine, surtout pour ceux qui ont d'autres problèmes de santé à composante émotionnelle tels que des troubles de l’anxiété, des problèmes auto-immuns ou des troubles digestifs. Le stress supplémentaire causé par le sport intense peut chez certaines personnes accentuer leurs symptômes.

 

  • Reposez-vous suffisamment

Non seulement il est important de prendre des pauses pendant l'exercice, mais il est essentiel de dormir suffisamment pour permettre la récupération après un exercice intense et éviter le syndrome de surentraînement.

Assurez-vous de bien dormir, surtout les jours où vous vous entraînez. Il est intéressant de noter que l'un des symptômes du surentraînement est la perturbation du sommeil, alors si vous vous sentez agité et que vous avez de la difficulté à dormir toute la nuit, vous voudrez peut-être reconsidérer l'intensité de votre programme d'entraînement.

 

  • Adoptez une activité cortisol-conscious

Si vous ne pouvez pas vous passer de votre activité quotidienne, il existe des activités qui peuvent vous aider à moduler votre taux de cortisol et à réduire votre niveau de stress. Le yoga ou le pilate qui vous exigent d’être pleinement conscient de vos mouvements et de leurs effets sur votre organisme, aident à diminuer les effets du stress en réduisant non seulement le cortisol, mais aussi d'autres marqueurs du stress comme la tension artérielle ou la fréquence cardiaque. 

 

Venez répondre à notre questionnaire afin de savoir quels sont les besoins de votre corps et pour que nous puissions vous fournir votre solution personnalisée. 


Sources: