La cellulite : en finir avec la naturopathie

Femme de dos en couleurs


La majorité des femmes et quelques hommes connaissent le cauchemar de la cellulite.

La cellulite, les capitons ou encore la « peau d’orange » est le résultat d’un changement de structure des tissus adipeux (réserve de gras) logés sous l’épiderme. Elle donne à la peau une apparence bosselée, jugée disgracieuse, présente surtout à l’arrière des cuisses et sur les fesses. Cependant la cellulite est un phénomène naturel qui résulte de plusieurs facteurs. 



Pourquoi les femmes sont plus touchées par la cellulite ? 

 

La cellulite touche majoritairement 85 % à 98 % de la gent féminine, soit 9 fois plus que les hommes. Pourquoi ? La constitution de la peau et le système hormonal sont différents chez l’homme et chez la femme. 


Les cellules adipeuses de la femme sont disposées verticalement sous la peau. A l’inverse, celles de l’homme sont disposées horizontalement sous la peau. Ainsi, lorsque la graisse se développe, elle arrive verticalement au niveau de la peau et « pénètre » l’épiderme devenant visible. 


Par ailleurs, les hommes sécrètent davantage de testostérones, une hormone stimulant la production de protéine, augmentant l’épaisseur de la peau et camouflant leur petite cellulite plus facilement. C’est pour cette raison que moins de 10 % des hommes seraient affectés par la cellulite. 


Les femmes fabriquent plus d’œstrogènes, cette hormone se stocke dans les tissus adipeux. Ainsi, en cas d’hyper-œstrogènie c’est-à-dire une surproduction d’œstrogène, la graisse devient plus importante et la cellulite apparaît davantage. 

Lors de la ménopause également, la production d’œstrogène par les ovaires chute mais le corps malin fait des réserves ; la femme prend du poids augmentant ainsi le risque de développer de la cellulite. 


La cellulite constitue donc dans une certaine mesure un phénomène physiologique totalement normal. 



Être une femme n’est pas la seule raison d’avoir de la cellulite !


Outre l’œstrogène,
d’autres hormones comme les catécholamines, l’adrénaline et la noradrénaline, les hormones thyroïdiennes, et la prolactine ont été aussi répertoriées comme jouant un rôle dans le développement de la cellulite


Une consommation excessive de graisse et de glucide provoquant une hyper insulinémie (un excès d’insuline, hormone régulant le taux de sucre dans le sang) et de la lipogenèse (production de corps gras dans l’organisme) met en place un terrain propice à la formation de cellulite. 


L’inflammation engendre une modification de structure du tissu adipeux, mais aussi de l’œdème et donc de la rétention d’eau. Cette eau créée une pression sur les adipocytes qui s’écrasent contre le mur de la peau et créent la cellulite. L’alimentation transformée, l’excès d’œstrogène, le stress, le tabagisme favorisent l’inflammation (et beaucoup d’autres phénomènes). 


Un mauvais retour veineux diminue la capacité à éliminer les déchets et favorise l’inflammation. La nicotine, le manque d’activité physique et l’excès d’œstrogène favorisent ce phénomène. 


Trop de sel, un excès d’apport énergétique, la sédentarité, l’alcool en excès, les hormones incluses dans la pilule, l’hérédité, l’excès de poids qui favorise la présence d’adipocytes et d’œstrogènes, la grossesse… autant de raison d’avoir de la cellulite. 



Les solutions pour enrayer la cellulite naturellement 


La cellulite résultat d’un ensemble de facteurs. L’approche naturopathie est donc intéressante car elle prend en charge la santé de l’individu dans sa globalité. Voici quelques conseils pratiques à appliquer dès maintenant. 


  • Bougez ! 

  • En bougeant vous renforcez vos muscles qui soutiennent la peau et la masse graisseuse diminue : saut à la corde, marche et même trampoline sont intéressants. 


  • Adoptez une alimentation saine 

    1. Beaucoup de légumes cuits ou crus à chaque repas. Visez la moitié de l’assiette. 
    2. Des bonnes protéines au moins 1 fois par jour : poissons sauvages, viandes biologiques, œufs bio, poulets en liberté. Visez ¼ de l’assiette.
    3. Accent sur les crucifères qui aident à éliminer les excès d’œstrogènes : brocoli, chou, pousse de radis, pousse de brocoli.
    4. Saupoudrez vos légumes, salades, yaourts, soupes, jus et même smoothies de graines de lin dorées bio et fraîchement moulues. Riches en fibres, elles participent à la détoxification des œstrogènes.
    5. Boostez les aliments riches en vitamines C qui prennent soin de la peau : le poivron par exemple est plus riche en vitamine C que le kiwi ou encore l’orange.
    6. Limitez les sucres, les desserts et l’alcool. 

  • Restez zen

  • Le cortisol, l’hormone du stress, influence l’ensemble de notre santé et participe au déséquilibre hormonal. Méditation, respiration, yoga, cohérence cardiaque, autorisez-vous chaque jour un moment pour souffler. 


  • Vous pouvez vous brossez ! 

  • Le brossage à sec est excellent pour lutter contre la cellulite. Il active la circulation sanguine et lymphatique. Commencez par un brossage puis massez-vous avec une huile végétale infusée d’huiles essentielles.  


    • 20 gouttes d’huile essentielle (HE) de menthe poivrée (Mentha Piperta)
    • 10 gouttes HE d’Eucalyptus citronné (Eucalyptus Citriodora)
    • 10 gouttes HE d’immortelle (Helicrysum Italicum ssp Serotinium
    • 40 gouttes d’HE de rose musquée du chili (Rosa Rubiginosa)
    • 20 gouttes d’huile végétale de noyau d’abricot (Prunus Armeniaca)
    • Appliquez quelques gouttes du mélange pour couvrir la zone à traiter et massez jusqu’à pénétration complète, matin et soir. 

  • Soutenez le foie 

  • Le foie est responsable de l’élimination des œstrogènes. En cas de surcharge, il ne fait plus bien son travail. 

    Pour l’aider au quotidien, voici deux astuces : 

    • La bouillote chaude 20 à 30 minutes le soir avant de se coucher et posée à son emplacement (sous le sein droit) 
    • La tisane de romarin 

    Pour aller plus loin, demandez conseil à un ou une naturopathe afin de vous accompagner dans une cure de détoxification personnalisée. 



    En conclusion, il n’y a pas de recette magique pour enrayer définitivement la cellulite. Elle est naturelle et inévitable. Toutefois de bonnes habitudes de vie vous aideront à l’estomper. 


    N’oublions pas que nous sommes toutes et tous beaux et belles et que notre corps n’est qu’une enveloppe. Elle nécessite cependant qu’on en prenne soin.