La spiruline : une algue de fer

Spiruline

La spiruline ou spirulina est une algue spiralée qui existe depuis 3 milliards d’années. Elle pousse naturellement dans des lacs proches de l’équateur, en Inde et au Tchad. Faible en calorie, elle contient une grande quantité de protéines, vitamines, d’antioxydants (caroténoïdes, phycocyanines), d’acides gamma-linoléniques (issus de la famille des oméga 6) et aussi de fer, pourquoi elle est particulièrement appréciée.

 

 

La spiruline, un superaliment de fer bon pour la santé

Selon son origine, la spiruline renferme entre 55 % et 70 % de protéines d’excellente qualité. Cette micro-algue contient effectivement les huit acides aminés qui doivent impérativement être fournis à notre organisme pour former des protéines. 

La spiruline est une importante source de fer : de 800 mg à 1 800 mg par kg, soit 20 fois plus que le germe de blé ! Ce minéral essentiel à notre corps n’est donc pas présent uniquement dans les aliments d’origine animale tels que la viande, les abats ou les poissons. 

L’un des composants très intéressants de la spiruline est la chlorophylle. Elle a une influence positive sur la fabrication des globules rouges et purifie le sang.

La phycocyanine, composante exclusive de la spiruline, a, elle aussi, des propriétés détoxifiantes et stimulantes du système immunitaire. 

La spiruline contient également du zinc, du sélénium, du manganèse, du cuivre, du chrome et pleins de minéraux (calcium, magnésium, sodium, potassium, phosphore). Elle booste le fonctionnement global de l’organisme. 

La paroi de la cellule de la spiruline est très mince, contrairement aux algues de mer classiques. Les nutriments sont alors très rapidement et complètement absorbés par le corps. Ils sont donc facilement assimilés par des enfants et personnes âgées.

 

En bref, la spiruline est une micro-algue au contenu nutritionnel exceptionnel qui ne nécessite ni traitement, ni cuisson et n’entraîne aucune pollution. Ainsi, elle est une des meilleures solutions pour l’avenir d’une alimentation saine et pour la sauvegarde de l’environnement. La spiruline sera, en effet, une excellente alternative vegan à la viande. 

 

 

La spiruline, le secret des sportifs de fer

L’activité purifiante et oxygénante de la spiruline pure entraîne une évacuation rapide et efficace des polluants et de l’acide lactique, générée lors de l'effort. Elle permet de ce fait une augmentation de l’énergie et une récupération plus rapide après l’entraînement ou après une compétition. Elle est super pour booster ses performances ! 

Véritable concentré d’énergie par son apport en fer, en vitamine B12, en bêta-carotène, en protéine et en antioxydant, la spiruline est donc d’un grand intérêt pour les sportifs notamment sur le plan de l’oxygénation des muscles. 

Les études réalisées sur plusieurs groupes de sportifs ont clairement démontré que la spiruline améliore à la fois l’endurance et la récupération, et qu’elle aide à combattre la fatigue physique. 

 

 

 

La spiruline, une algue de fer qui n’est pas réservée qu’aux sportifs

La spiruline est un complément alimentaire exceptionnel et recommandé chez les personnes :

  • aux risques cardiovasculaires élevés, 
  • de diabétiques de type 2, 
  • ayant réduit ou exclu les protéines animales de leur alimentation (flexitariens, végétariens, vegan),
  • sous régimes hypocaloriques,
  • dénutris et anémiques, 
  • enceintes. 

Une étude en 2020 par Hélon C. Morgan et Kelly J. Moorhead conclut qu’il a été scientifiquement prouvé in vivo et in vitro que la spiruline joue un rôle dans le traitement de certaines allergies, l’anémie, le cancer, la hépatotoxique, les maladies virales et cardiovasculaire, l’hyperglycémie, le cholestérol, la déficience immunitaire et les réactions inflammatoires. Bref, la spiruline rend tous les services et durant toute la vie ! 

 

 

La spiruline, comment la consommer pour une santé de fer ? 

De manière générale, les études de consommation de la spiruline sur le long terme suggèrent qu’il est bon d’en prendre deux à cinq grammes par jour. Pour éviter les symptômes reliés aux propriétés détoxifiantes de la spiruline, commencez par 1 g par jour durant 1 semaine et augmentez ensuite progressivement la dose au cours des semaines suivantes. 



Comment consommer la spiruline si on est sportif ? 

  • En comprimés dosés à 500 mg de spiruline :  2 le matin et 1 à 16 heures hors des repas la première semaine,  puis 3 le matin et 3 au goûter les semaines suivantes. 
  • En poudre : 1 cuillère à café dans un verre d’eau chaque matin et au goûter dans un jus vert, un smoothie. Le goût et l’odeur sont très forts, à réserver au courageux. 

Comment consommer la spiruline lorsqu’on est une femme enceinte ?

Comme vu précédemment, la spiruline est une algue très riche nutritionnellement et parfaite tout au long des 9 mois en soutien de la grossesse comme fortifiant. 

  • En comprimés dosés à 500 mg : 5 au petit-déjeuner
  • En paillettes : 1  cuillère à café au petit déjeuner. 

Comment consommer la spiruline en cas d’anémie ou de manque de fer ou de carence en fer ?

Riche en fer, en acides aminés et en chlorophylle, la spiruline est idéale en cas d’anémie. C’est presque un aliment complet à elle seule.

  • Comprimés : 3 le matin et 3 le midi au cours du repas. Ils sont, tout petit,  et se prennent facilement, en cure de 3 mois. 
  • Poudre : 1 cuillère à café dans un verre d’eau ou de la soupe au repas tous les jours. Attention, cette poudre verte à le goût d’algue et sent assez fort. Pour les plus courageux uniquement ! 

ATTENTION : si malgré la prise de complément à base de fer, l’anémie persiste. Il est intéressant de consulter une naturopathe car l’anémie peut être due à une mauvaise  absorption du fer au niveau des intestins. Ainsi, peu importe le nombre de compléments alimentaires que vous pourriez consommer, le fer ne sera pas absorbé et ne sera pas fixé à l’hémoglobine. 


Comment consommer la spiruline en cas de fatigue ?

Riche en protéine, en fer et en antioxydant, la spiruline revitalise et remonte les réserves du corps. En cure de 2 mois à renouveler si besoin.

  • Comprimés dosés à 500 mg : 2 le matin et 1 à 16 heures hors des repas la première semaine, puis 3 le matin et 3 au goûter les semaines suivantes
  • Poudre : 1 cuillère à café dans un verre d’eau chaque matin et au goûter dans un jus vert, un smoothie. Le goût et l’odeur sont très forts encore une fois donc cela est réservé aux courageux. 
  • Gélules dosées à 250 mg : 2 le matin et 2 au goûter au cours des repas. 



 

ATTENTION LA SPIRULINE ET SES DANGERS : 

  • Contre-indication : les personnes souffrant de phénylcétonurie, de cancer ou suivant un traitement anticoagulant doivent éviter la spiruline. Les personnes ayant un taux de ferritine trop élevé devront également éviter d’en prendre.  
  • Note : augmentez les doses progressivement car plus de 1,5 gramme par jour peut perturber le transit et donner des migraines. Cette algue d’eau douce dont la teneur en iode ne pose théoriquement pas de problèmes. En cas de dysfonction thyroïdienne, par précaution, commencez par de petites doses et vérifiez avec des analyses sanguines la TSH, T3 et T4. 
  • évitez également la prise le soir qui peut perturber le sommeil
  • évitez aussi de consommer de la spiruline avec du thé qui empêche la bonne absorption du fer. 

 

Dans le cas d’une utilisation régulière, les résultats et les effets apparaissent après une à trois semaines. C’est un excellent complément de tous les jours. Il existe de nombreux produits en magasin bio et en pharmacie très accessibles, il ne vous reste plus qu’à trouver le vôtre ! 


Mettez-vous au vert ! Prenez soin de vous.