Sport et santé : quels sont les bienfaits de l'activité physique ?

Piste d'athlétisme

Oui le sport est bon pour la santé ! Et peu importe l’âge ! En naturopathie, le sport est même l’un des 3 piliers de la naturopathie avec l’alimentation et la sphère psycho-émotionnelle. En complément d’une alimentation saine et d’une bonne gestion du stress l’activité physique est un formidable allié pour booster nos défenses immunitaires et notre bien-être général. 

Découvrez en détail les avantages du sport sur la santé mais aussi sur notre qualité de vie plus globalement. 



 

Les bienfaits du sport sur notre santé 

Le mouvement c’est la vie ! Nous sommes constitués de ligaments, tendons, muscles, os…nous permettant de nous mouvoir dans l’espace. Or, aujourd’hui, notre sédentarité nous encrasse petit à petit et entraîne divers troubles et pathologies. 

L’objectif de l’activité physique n’est pas de gagner en force, de perdre du poids, ni de battre des records de vitesse. Au quotidien, le sport n’a pas besoin d’être une compétition. L’objectif premier est de maximiser notre niveau de bien-être en permettant au corps de relancer son processus d’élimination et ainsi de prévenir des maladies.

 

Pratiquer en conscience et pour les bonnes raisons le sport permet de : 

Maintenir une bonne condition physique : 

  • En aidant à conserver le poids de forme.
  • En facilitant la perte de masse graisseuse. Toutefois, n’oubliez pas que l’alimentation compte pour 70 % de la perte de poids.
  • En augmentant le flux sanguin permettant de protéger notre système cardio-vasculaire et une meilleure stabilité de la pression artérielle. Elle permet, en effet, de réduire jusqu’à 50 % l’hypertension artérielle. 
  • En renforçant les fonctionnements musculo-squelettiques luttant contre l’ostéoporose.

D’éliminer les toxines 

  • En stimulant notre système lymphatique, lieu de stockage des toxines. Contrairement au système sanguin, ce système ne dispose d’aucune pompe pour bien circuler, il est donc indispensable de bouger pour lui permettre d’éliminer correctement les toxines. 
  • En activant nos émonctoires (porte de sortie de nos toxines) tels que les reins, la peau, les intestins et les poumons. 
  • En augmentant les apports en nutriments et en oxygène à nos cellules et en améliorant leur évacuation grâce à une plus grande fluidité sanguine. 

En prenant en compte ces bienfaits, il n’est pas surprenant que de nombreuses études scientifiques ont révélé l’action préventive de l’activité sportive contre certains types de cancer. Le sport diminuerait de 18 % le risque du cancer du côlon et de 21 % le risque de cancer du sein chez la femme ménopausée. 

 

D’un point de vue psychologique, le muscle est le contre poids des nerfs c’est-à-dire qu’en bougeant il permet de libérer les tensions et permet de lâcher le stress physique et mental. Résultat ? Le sport permet de : 

  • Mieux gérer le stress de manière globale,
  • Développer la confiance en soi,
  • Améliorer la concentration et la qualité du travail,
  • Favoriser le sommeil réparateur,
  • Réveiller et faire circuler l’énergie du corps,
  • S’amuser et partager des émotions.

En conclusion, le sport, en boostant le fonctionnement du corps, se révèle être une excellente thérapie de prévention et de guérison des maladies chroniques, pour tout âge. 



 

Cardio, stretching ou renforcement musculaire ? Quelle pratique est meilleure pour la santé ? 

Le sport est comme la nourriture : il faut manger de tout ; aucun aliment n’est vraiment néfaste pour la santé à condition qu’il soit consommé avec modération. Un bon programme sportif doit donc intégrer autant d’exercices cardiovasculaires que de stretching et de renforcement musculaire. 

Tout d’abord, les pratiques sportives cardiovasculaires, tels que le footing, la natation ou encore le vélo, sont essentiels à votre santé et à votre bien-être. Elles libèrent des hormones de bien-être, favorisent une circulation saine, améliorent la santé cardiaque, aident à maintenir la densité osseuse, luttent contre le diabète et l’hypertension artérielle.

Grâce au cardio, vous brûlez la graisse corporelle qui entoure et cache votre muscle.

Il facilite ainsi l’accès de l’oxygène et des nutriments jusqu’aux muscles, permettant à ces derniers de se régénérer et de se construire plus facilement. Vos muscles sont alors prêts à être taillés comme il se doit.

Par ailleurs, en augmentant votre endurance, vous allez être capable de réaliser des séances de plus en plus longues et de plus en plus régulières. Le cardio accélère, en effet, le processus de récupération entre chaque séance. 

 

MAIS ATTENTION ! Trop de cardio entraîne, en effet, une perte de votre masse musculaire, ce qui ralentit votre métabolisme. Pour maintenir votre poids de forme vous allez donc avoir besoin de manger moins. Sur le long terme, vous devrez manger comme un oiseau, créant une lutte constante avec vous-même et faisant apparaître un sentiment de frustration. Le risque de l'effet yo-yo est alors amplifié.

Le cardio doit donc toujours être accompagné d’exercices de renforcement musculaire.

 

Le renforcement musculaire vous aide à augmenter votre densité osseuse de manière accrue, améliore votre coordination, renforce vos ligaments et vos tendons, favorise un bon équilibre, améliore votre moral, et réduit vos risques de diabète, d’obésité, de dépression et d’anxiété. 

Un faible impact n’est pas synonyme de faible intensité. Le renforcement musculaire permet, en effet, de brûler plus de calories que le cardio sur le long terme. Théoriquement, il est vrai que vous brûlez moins de calories au cours d’une séance de musculation de 60 minutes que lorsque vous allez courir 1 h. Toutefois, le muscle que vous transformez continue de brûler pendant les 24h qui suivent la séance. Le renforcement  de musculation va alors obtenir une dépense de calories nette plus élevée.

Contrairement au cardio après une séance de musculation votre corps va avoir besoin de plus de calories, vous allez ainsi pouvoir manger de tout et en toute sérénité.

 

STOP AUX IDÉES PRÉCONÇUES ! La musculation peut être pratiquée par tous et à tout âge. Elle économise, en effet, les articulations et réduit le risque de blessure.

Les filles ne craignaient pas la gonflette !  Vous n’avez, en effet, pas les mêmes hormones que les hommes qui se prêtent à la construction de masse beaucoup plus rapidement. Il faudrait donc beaucoup de travail, beaucoup de poids et souvent l’intégration d’hormones masculines pour commencer à ressembler à un bodybuilder ?  Au lieu de devenir massive, vous allez au contraire remodeler votre corps.

 

Après avoir libéré le muscle de la couche de graisse qui l’entoure, de lui avoir redonné une jolie forme, nous devons agir au cœur du muscle pour le rendre plus résistant.

Le stretching est le sport que nous avons tendance à oublier car nous avons l’impression de ne brûler aucune calorie, de ne pas nous dépenser suffisamment. C’est une grave erreur !

Grâce au stretching, vous allez également récupérer de l’énergie. Vous allez détendre vos muscles et soulager les douleurs dorsales, les articulations, tous les maux provoqués par votre entraînement. Vous évitez ainsi les douleurs chroniques.

Si vous souhaitez vous améliorer en cardio ou en renforcement musculaire, le stretching est la clé. Le stretching consiste à travailler sur les fondamentaux du muscle. Vous libérez également le corps des tensions nerveuses qui sont imprimées dans vos muscles suite à des angoisses, des conflits ou des inquiétudes. Vos muscles sont alors débloqués et vous gagnez en mobilité musculaire et articulaire.

Votre corps ainsi plus flexible et plus élastique, sera plus performant lors de vos activités de cardio ou de renforcement de la musculation.




La meilleure activité physique selon son profil et ses besoins

Tous les sports sont bénéfiques pour notre santé. En dehors des contre-indications liées à votre état physique comme une grossesse, un handicap ou des troubles particuliers, vous n’avez aucune excuse pour ne pas pratiquer régulièrement une activité physique. 

L’important est avant tout de faire un sport qui nous fait plaisir. C’est uniquement sous cette condition que vous réussirez à  le pratiquer régulièrement. Que cela soit 3 h par semaine ou 30 minutes chaque jour l’important est que l’activité physique devienne une routine et un réflexe au quotidien.  

 

Ceux ayant besoin de se défouler les activités à dominante énergétique sont faites pour eux : sports collectifs, cross fit, step, zumba, athlétisme, gymnastique, sport de raquettes, sport de combat… Mais attention ces sports peuvent être traumatisants pour le corps, il est donc indispensable de : 

  • Faire une bonne préparation physique spécifique avant de commencer,
  • Faire des séances d’ostéopathie et de kiné régulièrement,
  • S’accorder des pauses régulières dans la pratique pour permettre au corps de récupérer,
  • De se complémenter régulièrement.

 

Ceux étant enfermés toute la journée et victime du stress oxydatif, auront besoin de pratiquer une activité à l’extérieur : marche à pied ou footing sont plébiscités car ils ne sont pas onéreux et ne demandent aucun matériel spécifique. Une bonne paire de chaussures et c’est parti ! 

Ceux particulièrement stressés auront intérêt à pratiquer des activités aquatiques. L’eau est un excellent draineur de la mauvaise énergie et apaise. 

 

Pour tous : 

  • Les activités énergétiques  telles que le qi gong, le yoga, le pilate, la méthode Mézières, le stretching postural, le taiji… sont excellents pour nous aider à bien vieillir. Soyez curieux essayez avant de vous faire une idée. 
  • L’escalade, comme la boxe française ou anglaise offrent une pratique très complète et sont d’une efficacité redoutable sur tous les plans aussi bien cardiovasculaire que coordination. 

Quelle que soit l’activité physique choisie, commencez doucement, pour augmenter progressivement l’intensité au fil des séances. Respectez les signaux de votre corps et sachez arrêter quand il le faut. 



Combien de sport par jour et par semaine ? 

Une pratique régulière à raison de 2 à 3 séances par semaine d’une heure environ soit au total 150 minutes par semaine est recommandé pour en retirer des effets. On limitera toutefois à 10 % de sport intensif. Le sport en excès peut, en effet, être une source de stress pour le corps.

 

Bouger à votre manière et prenez soin de vous !