Les épices, puissants anti-inflammatoires naturels

Les épices, puissants anti-inflammatoires naturels

L'inflammation est une réponse du système immunitaire à des stimuli extérieurs nocifs tels que les pathogènes (virus, bactéries, etc.), les substances alimentaires ou environnementales irritantes, ou encore les blessures. Elle contribue à éliminer les envahisseurs potentiels, à acheminer de l’oxygène et des nutriments à aux tissus endommagés et amorcer leur réparation. Idéalement, l’inflammation cesse dès lors que l’organisme est réparé. Seulement, si les stimuli deviennent trop nombreux ou trop réguliers, l’inflammation peut devenir chronique et finir par endommager nos propres tissus. Cela donne lieu à des douleurs articulaires, des raideurs musculaires, des migraines, des maladies auto immunes, etc. 


Alors en plus d’adopter une alimentation anti-inflammatoire qui élimine les produits transformés, le meilleur moyen de combattre efficacement l’inflammation chronique consiste à inclure les épices dans votre quotidien ! En plus de twister vos plats, les épices contiennent des antioxydants et des substances chimiques qui perturbent les voies de signalisation de l'inflammation dans l'organisme.  Voici les 5 épices les plus bénéfiques: 



 

Le curcuma

Cette épice, largement utilisée en médecine ayurvédique, tire sa couleur vibrante de la curcumine, un puissant anti-inflammatoire dont les propriétés anti-douleur rivalisent avec celles des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l'ibuprofène, ou celle de la cortisone, mais sans provoquer de troubles gastriques, ou sans engendrer d’effets secondaires inconfortables (prise de poids ou perte de densité osseuse en particulier) . Mais le curcuma a de nombreux autres bienfaits qui agissent en synergie, parmi eux:

  • Il renforce également la capacité antioxydante du corps en luttant contre le stress oxydatif provoqué par l’inflammation et responsable du vieillissement et de l’endommagement de nos cellules
  • Il inhibe la croissance fongique sur la peau et les muqueuses de l’organisme
  • Il ralentit le développement des cellules tumorales
  • Il possède une action protectrice contre les radiations

Pour toutes ces raisons, il contribue à soulager tout un tas de pathologies comme les inflammations d’origine articulaire, musculaire ou tendineuse, les inflammations nerveuses (comme dans le cas de la sclérose en plaques), les inflammations des muqueuses digestives, les inflammations du cerveau (observées dans les maladies neurodégénératives) ou encore les inflammations cutanées (acné, eczéma, psoriasis, etc.).


En pratique ? Consommez-la dans vos currys, dahls et autres plats exotiques et réconfortants, sous forme d’infusion (essayez le fameux “golden milk”!) ou sous forme de compléments alimentaires au quotidien.

 

 


La cannelle

La cannelle est bien connue des médecines traditionnelles pour ses propriétés anti-infectieuses à large spectre : anti-bactériennes, anti-fongiques (champignons), anti-parasitaires (vers intestinaux…) et anti-inflammatoires. Elle est également l’une des épices les plus antioxydantes. Elle sera particulièrement utile pour :

  • Protéger le système cardiovasculaire
  • Réguler le taux de sucre dans le sang (glycémie)et prévenir les coups de pompe, la prise de poids et à long terme le diabète de type 2
  • Protéger les cellules du cerveau
  • Lutter contre les infections fongiques de type Candida Albicans
  • Combattre les infections et le virus
  • Soulager les allergies saisonnières

Concrètement ? Privilégiez la cannelle de Ceylan et saupoudrez-en une cuillère sur votre porridge ou vos fruits, incorporez-la à votre café pour un peu de douceur et de gourmandise, et osez la combiner avec des repas salés comme le fait la gastronomie traditionnelle du Moyen-Orient. Elle donne un petit côté sucré aux plats sans impacter leur index glycémique.

 

 

 

Le gingembre

Originaire de Chine, le gingembre est une racine largement utilisée dans la cuisine asiatique et très connu pour ses vertus aphrodisiaques.  Mais si le gingembre est bénéfique pour la santé, c’est surtout parce qu’il contient des substances chimiques appelées sesquiterpènes qui possèdent des propriétés:

  • anti-inflammatoires et antioxydantes, très bénéfiques pour le système digestif: il soulage les nausées et vomissements, stimule la vidange de l’estomac et prévient le reflux gastrique. Il est également utile pour prévenir les ulcères gastriques et est un excellent anti-spasmodique.
  • antibactérienne : le gingembre est ce que l’on appelle un antibiotique naturel qui lutte contre les agents pathogènes d’origine alimentaire (comme la salmonelle), les infections respiratoires. Il cible très efficacement les virus responsables du rhume, calme les maux de gorge, encourage l’expulsion du mucus de la poitrine et dégage les sinus.

Notre infusion chouchou de l’hiver ? Le mélange citron, gingembre, miel ;)

 

 

Le piment de Cayenne

Le piment de Cayenne contient du capsium, riche source de vitamines C et flavonoïdes, qui aident le système immunitaire à combattre les virus, en stimulant la production de globules blancs (cellules de défense immunitaires).  Il est également rempli de bêta-carotènes et antioxydants qui aident le corps à se rétablir correctement. Voici deux utilisations possibles de cette épice:

  • Consommé par le biais de l’alimentation, l’effet piquant de la poudre de piment, augmente la température et la transpiration corporelles, favorisant ainsi l’élimination des agents pathogènes. Il stimule également la libération d’endorphines (hormone du plaisir), qui atténue la sensation de douleur.
  • En application locale, son effet anti-inflammatoire est particulièrement efficace sur les douleurs musculaires et articulaires puisqu’il induit une sensation de chaleur intense, qui perturbe les mécanismes de perception de la douleur.

Attention, estomacs sensibles s’abstenir !

 

 

Le poivre noir

Le poivre noir et son principal composé actif, la pipérine, aident à réduire l'inflammation en :

  • renforçant le système immunitaire et en l’aidant à se débarrasser plus rapidement des agents pathogènes
  • combattant le stress oxydatif causé par cette inflammation et en augmentant les concentrations d'antioxydants dans l'organisme.

Il est notamment très efficace contre les bactéries buccales qui provoquent des affections telles que la gingivite et les caries dentaires, ainsi que pour soulager les douleurs de l'arthrose, selon les dernières études scientifiques.


Notre tip feel good ? Associez-le avec le curcuma pour optimiser leur efficacité et leur biodisponibilité respectives !



Sources :