Mindful eating : comment bien distinguer les envies des besoins ?

Mindful eating : comment bien distinguer les envies des besoins ?

Concernant l’alimentation, nous avons souvent des doutes, de la culpabilité. Comment faire la paix avec la nourriture ? Comment se faire plaisir de la bonne façon ? 



Manger en pleine conscience ou manger en paix 

Manger en pleine conscience consiste à écouter ses sensations et à avoir confiance en son corps. Et plus concrètement ? Manger en conscience c’est : 

  • Attendre d’avoir faim pour manger et ne pas manger parce qu’il est l’heure de manger
  • Manger doucement soit avaler une assiette bien garnie en plus de 10 minutes
  • Se souvenir de chaque aliment ingurgité
  • Ressentir la satiété
  • S’arrêter de manger avant d’avoir le ventre gonflé.

Simple, non ? Et pourtant aujourd’hui nous n’arrivons plus à écouter notre corps, nos sensations. Résultat ? Bonjour les excès ! Il est important de retrouver un rapport instinctif à la nourriture. 



 

Faites le test et reconnectez-vous avec vos sensations

Nous sommes tous déjà passés devant une pâtisserie aux desserts plus que succulents. L’envie de craquer monte et vous ne salivez rien que de penser au plaisir que vous allez ressentir en croquant dans l’un de ces succulents desserts. Dans ce cas précis, nous sommes directement en lien avec l’envie. Ce n’était pas prévu et le simple fait d’être passé devant la pâtisserie à déclencher une pulsion, une envie de manger. Vous ne seriez pas passé devant cette pâtisserie l’envie ne serait pas arrivée. Votre corps n’a pas donc spécialement besoin de cette friandise. La tentation prend toute la place. 


Mais parfois, nous vivons une situation sans aucun rapport avec l’alimentation. Vous y pensez simplement. Un bon dessert là maintenant cela vous ferait bien plaisir ? Tentez de laissez passer cette idée et faites autre chose. Si cette envie de dessert en particulier tel un bon éclair au chocolat, revient dans deux ou trois heures, même peut-être le lendemain, alors nous serons dans le besoin. Votre corps réclame bien ce dessert. Que cela soit sur le plan physique ou bien sur le plan émotionnel, cet éclair au chocolat va bien nourrir votre être. 


N’oubliez pas tout de même la notion de plaisir suscitée non pas par le besoin mais par l’envie. Le plaisir aide aussi à se sentir bien (quand celui-ci est mesuré bien entendu). 

 

 

 

Reprenez le plaisir de manger simplement

Si vous écoutez vos besoins et que vous arrêtez de manger quand vous n’avez plus faim votre poids sera automatiquement régulé. 


Pour cela voici quelques conseils : 

  • Attendez d’avoir faim pour manger
  • Renoncez aux régimes et surtout ne commencez pas la journée en prévoyant de vous restreindre
  • Buvez un verre d’eau avant le repas, car la soif peut être interprétée comme la faim
  • Déjeunez en paix en éliminant, télé, ordinateur, téléphone. 
  • Prenez le temps de déguster doucement votre repas, faites une pause et lâcher vos couverts après avoir mangé la moitié de votre assiette. 
  • Renouez avec les aliments, les textures, les odeurs, les goûts, tant de chose qui vous feront déguster cet aliment et l’apprécier à sa juste valeur
  • Prenez le temps de mastiquer 
  • Envie de grignoter ? Obligez-vous à vous asseoir, à manger doucement.
  • Soyez bienveillant avec vous et ne vous reprochez pas vos excès. Attendez seulement d’avoir faim pour le repas suivant. 
  • Faites-vous du bien autrement qu’en mangeant. 

 

 

Manger en pleine conscience, c’est finalement entreprendre une démarche globale pour atteindre un nouvel équilibre de vie.