Rencontre avec Jeanine Blachere, fondatrice de Comète Paris

Rencontre avec Jeanine Blachere, fondatrice de Comète Paris

Aujourd'hui, on rencontre Jeanine Blachere, fondatrice de Comète Paris 👶 , après son tour du monde professionnel, elle arrive à Paris et se rend rapidement compte que les pyjamas de bébé manquent de praticité. Elle se lance à l'aventure et présente un équilibre entre style et fonctionnalité 🌟  Découvrez son histoire !

 

 

 

Hello Jeanine, peux-tu nous raconter brièvement ton parcours ?

    Je suis née à Montevideo en Uruguay où j’ai passé mes 10 premières années, suivi par une quinzaine d'années à Sydney, puis Madrid, Londres et enfin Paris. J’ai fait 6 ans d’études de droit et j’ai travaillé pendant plusieurs années en tant qu’avocate en fusions acquisitions, puis juriste en banque d’investissement et en entreprise.

    Je ne me sentais pas à ma place dans le droit, j’avais un besoin de créativité. Trois générations de ma famille ont travaillé dans le textile, tous en tant que fabricants et suite à la naissance de ma fille aînée et ma découverte des pyjamas pour enfants, j’ai eu envie de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale avec Comète.

     

     

    Qu’est ce que t’apporte Comète Paris au quotidien ? 

    La chance de vivre mon rêve professionnel et d'aménager mon emploi du temps comme je veux afin d’être plus disponible pour ma famille.

     

     

    Comment choisis-tu tes produits ?

      Chez Comète il faut que les produits répondent à un besoin. Et ensuite, qu’ils présentent un équilibre entre style et fonctionnalité.

       

       

      Quand as-tu eu l’idée de créer ta propre marque ?

        Après la naissance de mon premier enfant. Pendant les changes la nuit, je me trompais systématiquement avec les boutons pression et obligée de recommencer à zéro, frustrée, je me disais que la personne qui avait inventé ces pyjamas ne devait pas être un parent ! Quand par la suite ma fille a marché, je me suis sentie encore une fois déçue par la proposition de pyjamas classiques car elle glissait avec les pyjamas à pieds. J’ai eu alors envie avec Comète Paris de proposer des essentiels pour enfants alliant style ET praticité.

         

         

        Comment gères-tu vie de famille et vie professionnelle ?

          C’est une période particulière en ce moment où les limites entre la vie perso et la vie pro sont floutées, mais je jongle, comme tout le monde ! Hors confinement je m’efforce à respecter une frontière imaginaire qui est la maison. Quand je passe la porte le soir, j’essaie de me consacrer à ma famille. Pareil le week-end. Ce n’est pas facile puisque nous sommes tous tout le temps connectés et joignables avec nos téléphones, mais c’est ce qui me permet au mieux de séparer ces deux vies.

           

           

           

           

          Le prochain rêve que tu souhaites réaliser ?

            Ces derniers mois ont été intenses, je rêve de partir en voyage dans une île paradisiaque pour me ressourcer.

             

             

            Quelle est ta routine beauté ?

              Elle est très basique ! Je nettoie ma peau à l’eau micellaire bio de chez Jonzac matin et soir, puis je mets la crème fraîche de beauté de chez Nuxe. Une fois par semaine je nettoie ma peau en profondeur avec la gelée exfoliante douce de chez Nuxe également. Et quand je n’ai pas assez dormi j’utilise le soin des yeux Oxygen Glow de Filorga :)

               

               

              L’endroit où tu te sens le mieux ?

                Sans hésitation, à la mer !

                 

                 

                 

                Côté alimentation, quelles sont tes règles d’or ?

                  Une seule : l'équilibre. Je ne me prive de rien mais j’essaie de m’assurer d’avoir un bon apport quotidien en fruits, légumes, et viandes.

                   

                   

                  Un conseil pour ceux qui veulent se lancer ? 

                    Un seul mot d'ordre : s’entourer. Seul(e) on va plus vite, ensemble on va plus loin !

                     

                     

                    Pour finir, si tu devais être une vitamine, une plante ou un minéral, lequel serais-tu ?

                    La vitamine D, car j’ai vraiment besoin de soleil !