Rencontre avec Marie Robert, Professeure de lettres et de philosophie

Rencontre avec Marie Robert, Professeure de lettres et de philosophie

Aujourd'hui, nous partons à la rencontre de Marie (connue également sous le nom de @philosophyissexy sur Instagram).📱
Auteure, professeure de français et philosophie, elle a également fondé deux écoles en suivant la pédagogie Montessori. Elle nous raconte son parcours  ✍️, partage ses conseils et c'est passionnant ! 

 



Hello Marie, peux-tu nous raconter brièvement ton parcours ?

Hello Epycure ! Difficile d’être brève lorsqu’on raconte les chemins de vie ! Mais disons que le fil conducteur de mon parcours est la transmission. Après des études de philosophie à la fac, j’y ai enseigné, avant de rejoindre le lycée, puis de créer des écoles Montessori à Marseille et Paris. Bref, j’ai des élèves de 3 à 23 ans ! Et maintenant, je poursuis tout cela en écrivant aussi des livres. Le point commun de toutes ces expériences : il faut oser la philo ! C’est en pensant qu’on s’ajuste et qu’on apprend à ne plus être effrayé par la complexité. 

 

Qu’est ce que t’apporte ton métier au quotidien ? 

Tellement de trucs ! Je remercie les profs qui ont su faire de moi une élève et les élèves qui ont su faire de moi une prof. En fait, mon métier consiste à échanger, à m’ajuster et à lire, lire, lire, pour me nourrir et tenter de faire mieux le lendemain. À la clé, l’idée que le monde est passionnant quand on accepte de le regarder avec un peu de recul. Au fil du temps, j’ai surtout fait de cette phrase de Beckett mon mantra : “Essayer. Rater. Essayer encore. Rater mieux”. 

 


Faire de la philosophie ça veut dire quoi ?

Ça veut dire admettre que la vie ne consiste pas d’aller d’un point A à un point B ! C’est un hommage aux chemins de traverse ! En fait, faire de la philo, c’est mettre les mains dans le cambouis de l’existence, aller toucher du doigt nos peurs, nos angoisses, nos faux semblants, nos mensonges, nos a priori etc. Tout ce qui nous bloque et nous entrave. Surtout, c’est se rendre compte que nous sommes capables, grâce à la pensée, de gagner en cohérence et d’aller mieux. Dès qu’on prend trois secondes pour réfléchir au lieu de réagir, on est déjà en train de faire de la philo ! Et surtout, la philo conduit à l’action, c’est ce qui nous transforme et nous donne envie d’agir différemment. 

 


Qu’est-ce qui t’inspire le plus ? 

L’amour ! Au delà du cliché, je pense vraiment que tout ce qu’on aime est inspirant, parce que cette émotion fait naître une forme de puissance en nous. L’amour du beau, l’amour des autres, l’amour de soi, l’amour de la douceur, l’amour de la nature, l’amour du bon etc. Tous ces fragments qui nous font dire que la vie est quand même un truc assez génial. Globalement, tout ce qui est différent de moi m’inspire. J’ai la passion de l’altérité. 

 

 

La philosophie t’accompagne depuis toujours ? 

Honnêtement, je dis tout le temps que la philo m’a sauvé la vie, sinon, je serai encore plus dingue ! En fait, je suis maladivement angoissée et obsédée par l’idée de la perte. En découvrant la philo en terminale, j’ai compris que j’avais le droit de faire de mes ombres une matière à penser. Je ne pourrai pas vivre sans utiliser mon cerveau ! C’est une respiration ! 

 


Côté alimentation, quelles sont tes règles ? 

Je suis végétarienne, mais ce n’est pas une règle, plutôt l’expression d’une cohérence, et surtout, je n’ai aucun manque. Pour le reste, j’ai eu des problèmes articulaires pendant plusieurs années, accompagnés d’une grande fatigue… Après plusieurs investigations, j’ai donc décidé d’arrêter le lactose et le gluten. Les effets ont été assez bluffants. Donc effectivement, j’évite ces substances et je limite le sucre. Je mange local, de saison et je cuisine. Aucun effort, j’aime ça et je me sens hyper bien. Par contre, je ne suis pas du tout obsédée, ni dogmatique, quand c’est bon, aucune raison de se priver ! Mon royaume pour une burrata avec du pain à l’ail et un verre de pinot noir ! 

 


Quelle est ta routine bien-être ?

Mes deux comprimés Epycure chaque matin ! Indispensables franchement. Le petit plus qui participe à mon équilibre. C’est mon premier geste au réveil après mon grattage de langue (sexy) et ma douche froide qui galvanise. Et surtout, du sport tous les jours : yoga, boxe, renforcement musculaire, course etc. Aucun mérite, c’est la condition de ma créativité. Mes pensées prennent beaucoup de place, si je ne remue pas mon corps, elles deviennent dévorantes. Le sport me rend calme et plus créative. 

 


Ta journée type elle ressemble à quoi ?

Si seulement j’en avais une ! Je me déplace énormément et je fais plusieurs métiers, donc c’est un peu le bordel. Mais il y a des constantes. Déjà je me lève naturellement très tôt. L’excitation d’entamer une nouvelle page. Je fais ma routine du matin, mon sport, mon post sur ma page Instagram, puis, je prépare un petit-déjeuner protéiné (merci les bons conseils de votre Insta) pour mon mec et moi. J’avale mon café en écoutant un podcast et ensuite, soit je vais à l’école, soit j’écris. Chaque jour, je me conditionne à écrire un certain nombres de signes et à réserver une heure de lecture quoiqu’il arrive. J’essaye de ritualiser au maximum pour gagner en efficacité. Pas toujours simple, mais salvateur. 

 


L’endroit où tu te sens le mieux ?

Mes deux bords de mer. La vivacité de l’Atlantique au Cap Ferret. La sensualité de la Méditerranée à Marseille. Et partout où le bleu envahit l’horizon. 

 


As-tu un objet feel good (celui qui te rend la plus heureuse au quotidien) ? Peux-tu nous raconter son histoire ?

Attention, c’est le moment sorcellerie ! J’ai une petite pierre que m’a offert mon amoureux qui vient de chez Deyrolles. On dirait une minuscule météorite. Je l’ai appelé “ora” qui veut dire lumière en hébreu. Chaque fois que je la touche, je me dis “tout ira bien”. Ça m’apaise. Plus généralement, je crois que les objets et l’environnement nous racontent des histoires, influent sur notre humeur et notre mental. L’amour du beau et du précieux ! Encore une fois ! 

 


Pour finir, si tu devais être une vitamine, une plante ou un minéral, lequel serais-tu ?

De la vitamine D ! J’ai besoin du soleil pour me synthétiser et je solidifie les os ! ;-)