Rencontre avec Virginie Chabran, co-fondatrice de Z&MA

Rencontre avec Virginie Chabran, co-fondatrice de Z&MA

Originaire du Sud, Virginie a travaillé en banque d'affaire 💼  pendant 6 ans à Londres. Suite à cette expérience, elle rentre à Paris et lance Z&MA aux côtés de Delphine son amie d'enfance. Elles se tournent vers l'industrie du cosmétique et créent des routines de soins et de maquillage bio, sensorielles et made in France 🇫🇷

 

 

Hello Virginie, peux-tu nous raconter brièvement ton parcours ? 

Hello Epycure, Je suis une fille du Sud, j’ai grandi et fais la plus grande partie de mes études entre Avignon et Aix en Provence. Diplômée de l’Université Paris-Dauphine, j’ai commencé mon parcours professionnel à Paris dans le département de recherche économique de Merrill Lynch, une banque d’affaire américaine. Cette expérience m’a donné l’opportunité de m’expatrier à Londres où je suis restée 6 ans. De retour en France, j’ai quitté le milieu de la finance pour rejoindre celui du recrutement. En 2017, j’ai lancé Z&MA avec mon amie de toujours, Delphine. 

 

 

Qu’est-ce que t’apporte Z&MA au quotidien ? 

Z&MA est avant tout une magnifique aventure humaine basée sur une longue histoire d‘amitié. Mes journées bien remplies, entre la gestion et le développement de la marque et ma famille, ne se ressemblent pas et nécessitent une organisation au carré. Il n’y a pas un jour où je n’apprends pas quelque chose. Voir grandir et se développer sa marque est une réelle source de satisfaction surtout quand le chemin est semé d’embûches et qu’il faut très souvent sortir de sa zone de confort. 

 

 

L’industrie des cosmétiques a toujours été une passion ? 

Non sans quoi je me serais très certainement orientée plus tôt vers cette industrie dans mon parcours professionnel. Cependant, j’ai toujours été sensible à la façon dont je vivais, privilégiant une vie saine et une alimentation équilibrée. C’est réellement à la naissance de mes enfants que je me suis penchée de plus près sur les cosmétiques et ai commencé à comprendre que le choix de nos produits de soin et d’hygiène avait également un impact sur notre santé. 

 

 

Commercialiser des produits bio, c’était une évidence ? 

Il y a 3 ans, lorsque nous avons lancé Z&MA, la tendance du « greenwashing » existait déjà. Aujourd’hui, les consommateurs sont plus éduqués et surtout mieux armés pour faire la différence entre un produit cosmétique et la composition clean ou issue de la pétrochimie. La certification Cosmébio de nos produits assure une garantie tant sur la qualité des ingrédients utilisés dans la formulation des produits que sur le côté responsable de nos packagings. Il était donc primordial pour nous que nos produits soient labellisés dès leur lancement. À ce propos, toute la gamme va progressivement être également certifiée Cosmos, label européen de certification biologique. 

 

 

À quel moment as-tu su que tu voulais devenir entrepreneuse ? 

J’étais sans doute un peu prédisposée à l’entrepreneuriat avec deux parents entrepreneurs. 

En fait, cela s’est fait très naturellement. Nous étions deux, nous avons identifié un besoin, nous avions une idée, nous étions super motivées et excitées de se lancer ensemble. Le saut dans le vide n’a pas été si compliqué. 

 

 

Quelle est ta routine beauté ? 

J’ai une routine beauté plutôt simple (je suis une adepte du « less is more ») : un nettoyage doux le matin et un double nettoyage le soir si je suis maquillée, beaucoup d’hydratation. J’alterne masque hydratant et purifiant selon les besoins de ma peau et procède à des gommages doux 1 à 2 fois par semaine.

Je me maquille très peu. Avec Z&MA, j’ai appris que prendre soin de sa peau pouvait être une très bonne source de bien-être. J’essaie par exemple de me masser le visage le soir en m’appliquant mon huile ou à profiter de l’expérience phyto-sensorielle que procure son parfum. 

 

 

Donne-nous des conseils pour rester en forme comme toi ! 

    Je ne sais pas si je peux vous donner des conseils, en tout cas, je peux vous dire ce qui marche pour moi. J’ai toujours fait beaucoup de sport (je courais beaucoup plus jeune). Aujourd’hui, j’ai encore besoin d’au-moins deux à trois séances de sport par semaine pour me sentir bien. J’ai découvert le pilate et le power yoga récemment et j’adore ça. En parallèle, je fais de plus en plus attention à mon alimentation. Réduire le sucre et les produits laitiers a réellement eu un impact positif sur mon organisme. 

     

     

    Niveau alimentation, quelles sont tes règles d’or ? 

      Manger varié, beaucoup de fruits et de légumes de saison et idéalement bio. J’essaie de consommer des produits locaux au maximum. L’alimentation est pour moi une vraie source de plaisir donc je ne suis pas pour les frustrations. 

       

       

      Quel est ton réflexe du matin ? 

        Il y a quelques années j’ai investi dans un extracteur de jus, depuis je ne peux plus me passer de mes jus de fruits et de légumes frais le matin. Je me lève même 10 minutes plus tôt le matin pour en préparer à toute la famille. 

         

         

        Où te vois-tu dans 5 ans ? 

          Bonne question Idéalement, super épanouie entre ma vie personnelle et dans mon boulot. Z&MA aura bien grandi et sera devenue une marque incontournable dans l’industrie de la beauté bio. Nos produits seront reconnus pour leur efficacité et la marque pour ses valeurs responsables et ses engagements. 

           

           

          Pour finir, si tu devais être une vitamine, une plante ou un minéral, lequel serais-tu ?


           

          Sans doute la vitamine C qui est bourrée de bienfaits pour l’organisme et pour la peau. C’est d’abord un puissant antioxydant, idéal pour lutter contre les radicaux libres et le vieillissement de la peau. Elle apporte tonus et vitalité et renforce les défenses immunitaires.