background hero little
portraits

Rencontrez Mareme Bosser, fondatrice de Maison Paullele

icone clock
3 min de lecture

Hello Mareme, peux-tu nous raconter brièvement ton parcours ?

Je suis devenue entrepreneure par hasard. Non pas que je ne m’en pensais pas capable mais tout simplement parce que c’est une idée qui ne m’avait jamais traversé l’esprit. Dans mes plans, mon avenir était tout tracé dans la communication et la publicité. Je m’imaginais gravir les échelons dans une ou plusieurs entreprises. Il était là le plan. Et tout se profilait à merveille.

À l'issue de mon master Communication et Publicité, j'entame 6 mois stage chez Hoval France à l'issue duquel, j’ai été embauchée en tant que Chargée de Communication… Et 18 mois plus tard, sans compter mes heures, ni les miles, j’étais promue Responsable Marketing et Communication France, à 26 ans. Vous imaginez ma joie!
Mais au bout de deux ans, l’aventure s’arrête. Hoval France ferme et je me retrouve en quelques petites semaines licenciée économique en janvier 2008.

Ainsi, après un début de carrière fluide, idyllique, je me retrouve à affronter un chômage insupportable. J’enchaîne les entretiens, 6 mois de désillusion me conduisent à partir et voyager pour noyer mes échecs.

Et puis… mon ancien boss, mon mentor, me contacte, oui celui-là même qui avait dû tous nous licencier à contre cœur et me propose de travailler en renfort de Com pour toutes les filiales européennes du groupe.

Forcément, j’accoure et je réalise que pour exercer ce nouveau rôle de Consultante en Communication, il fallait créer une entité officielle. Et en 2009 je lance mon EURL , mon entreprise, pour une aventure palpitante devenant de manière très officielle entrepreneure.

Qu'est ce qui t'a inspiré la création de ta marque ?

Le désir de maternité sans aucun doute. Maison Paullele est née dans  une période où je rêvais de maternité et que j'imaginais ma vie sublimée de future maman avec ses must-have et accessoires ;

Consciente que dans cette nouvelle vie tant espérée de maman active, j'aurai souhaité l'accessoire parfait qui m'accompagnerait dans ce délicieux tourbillon. Mon idée était de faire du sac à langer, un accessoire, élégant, pratique, audacieux, une véritable maroquinerie pour la maman.

Qu’est ce que t'apporte Maison Paullele au quotidien ?

Du bonheur !!!  L'entrepreneuriat n’est certainement pas un long fleuve tranquille, MAIS se lever tous les matins pour faire grandir sa propre marque, s’atteler à donner vie à ses propres créations et n’avoir aucun compte à rendre à personne, c’est un vrai bonheur. Maison Paullele m’a appris à me transcender, à dépasser ma nature plutôt réservée, à pousser toutes mes limites !

Créer ta marque de maroquinerie a toujours été une évidence ?

Ce n'était pas du tout une évidence, mais c’était un rêve … un rêve fou , un projet secret.
Mais j’étais consciente qu’il ne suffisait pas seulement de créer sa marque de maroquinerie car des marques de maroquinerie bien installées, il y en a tout un paquet. Il fallait l’idée originale. Et j’ai patiemment attendu d’avoir l’idée qui me semblait originale pour me lancer.

Comment sont pensés et dessinés les modèles de sac à langer ?

Les idées me viennent très souvent en pleine nuit. Alors que tout le monde dort autour de moi, les idées fusent . Il faut savoir que je suis presque insomniaque. Puis je dessine, j'efface, je recommence… re-recommence autant de fois qu’il est nécessaire pour obtenir le modèle que je trouve parfait. Puis, vient le sourcing des matières, accessoires, le tout, ici en France !
Ensuite vient l'étape du prototypage, le moment de vérité. Un modèle peut sembler beau sur le papier et finalement trop compliqué ou trop onéreux à produire. Et dans ce cas, je revois ma copie !

Quel est le prochain objectif que tu souhaites réaliser ?

L’ultime objectif est de créer un concept store Maison Paullele, un espace unique dédié à la working mom. C’est ce projet qui me fait vibrer. Souhaitez-moi bonne chance !

As-tu des conseils pour ceux qui veulent se lancer ? 

Prendre le temps d’avoir THE idea. Puis s'armer de persévérance et de résilience. Tout le reste suivra.

Quelle est ta routine bien-être ?

Je n’ai véritablement pas de routine bien-être. Je mange équilibré, je cuisine beaucoup et des produits bruts, frais. Je m’applique toujours à prendre le temps de prendre du temps pour Moi. Ce qui est compliqué avec 3 enfants.
Je me crée de petites parenthèses : 30 minutes de running durant ma pause déjeuner, ou une manucure, ou le summum… une séance complète de pédicure et je suis requinquée à bloc.

Quel est ton réflexe du matin ?

Depuis quelque jours, j’ai passé un cap. J’ai investi dans un anti-cernes .. Et tous les matins, je m’applique à masser mes poches sous les yeux. Mais l'idéal serait quand-même de dormir plus…

Pour finir, si tu devais être une vitamine, une plante ou un minéral, lequel serais-tu ?

Le gingembre, sans hésiter !!