Comment se nourrir de manière responsable, avec Raphaële Marchal

Portrait de Raphaële Marchal en noir et blanc

 

Dans ce deuxième épisode, nous sommes heureux d’accueillir Raphaële Marchal


 

Auteur, journaliste et experte food, Raphaële est une véritable entrepreneuse. Elle commence à se faire connaître par son blog « En Rang D’oignons » où elle partage ses rencontres, ses coups de cœur culinaires et se fait rapidement une place dans l’univers du journalisme de gastronomie. Raphaële a déjà signé deux livres à son nom (et bientôt un troisième), “À la folie” et “Simple comme bon(jour)”, aux éditions TANA. Très présente sur son compte instagram @enrangdoignons, elle publie régulièrement des idées de recettes simples et responsables. Et côté télévision, Raphaële a rejoint l’équipe de chroniqueurs du magazine quotidien, William à Midi sur C8

 

Dans cet épisode, Raphaële nous parle d’alimentation responsable, un sujet aujourd’hui compliqué, dans notre société, où les informations sont nombreuses. Entre le local, le bio, le zéro déchet, les circuits court, le commerce équitable, comment faire le tri, et choisir un bon produit ? Notre journaliste culinaire nous donne les bons réflexes à adopter pour consommer responsable sans se ruiner ni passer trop de temps. Son objectif ? Revaloriser les métiers et les régions, prendre soin de notre planète et de notre santé ! 

 


Selon Raphaële, il n’y a pas véritablement de règles de base à connaître pour consommer responsable. Il est simplement important d’oublier tout ce que l’on croit savoir sur le bien manger ; comme respecter à la lettre le calendrier des saisons pour les fruits et légumes ou se rassurer avec les labels (qui soit dit en passant ne sont plus une garantie pour acheter son poulet, son beurre ou ses oeufs) car les choses changent, très vite, tout n’est pas arrêté. “Il faut désapprendre ce que l’on a appris” et faire appel à son bon sens, se faire confiance, se renseigner, parler et poser des questions aux producteurs, aux vignerons afin de connaître la manière dont ils travaillent. 


Suite à l’apparition de nombreuses enseignes, parfois opaques quant à leur mode de commercialisation, Raphaële nous recommande à 100% le circuit court. C’est-à-dire, un mode de commercialisation des produits agricoles qui s’exerce soit par la vente directe du producteur au consommateur, soit par la vente indirecte à condition qu’il n’y ait qu’un seul intermédiaire. C’est le cas notamment du réseau Tom Saveurs. FInalement, le seul moyen de savoir réellement où va notre argent. 


Mais alors comment se renseigner ? Et bien, avec EcoTable, un label et une association qui se veut au service d'une restauration durable.  “Le Label Écotable identifie et valorise les restaurants écoresponsables à partir d'un cahier des charges précis et selon trois niveaux d'engagement. Il permet à toutes et tous de choisir des restaurants aux pratiques environnementales vertueuses.”. En effet, le rôle des restaurateurs devient crucial car ce sont eux qui informent le mieux les consommateurs. 


Privilégier les circuits courts, c’est aussi avoir des produits de meilleurs qualité, qui par conséquent ont plus de goûts, plus de saveurs… Dès lors, nous avons tendance à moins gâcher et également à moins consommer. En somme, privilégier la qualité à la quantité

Malgré tout, Raphaële nous confie qu’il est important aussi de se faire des petits plaisirs venus d’ailleurs comme les avocats, les noix de cajou, les mangues… Il n’est pas interdit d’en consommer mais simplement en quantités raisonnables. Tout comme la viande, il est important de la manger en pleine conscience. 


Revaloriser les métiers est un des objectifs de Raphaële. Effectivement, on ne vous apprend rien en vous disant qu’être agriculteur est un métier compliqué. En tant que consommateurs, il est important de ne pas oublier que d’acheter ses pommes de terre au supermarché ne fera pas évoluer la situation. Pour redonner envie aux futurs agriculteurs, il existe des personnes comme Joseph Petit, fondateur de “Au bout du champs” ; des fruits et légumes locaux et de saison, récoltés le matin par les producteurs, puis distribués dans la journée dans leurs points de vente. 


 

Pour terminer, Raphaële nous fait part de ses bons plans et bonnes adresses grâce à notre super jeu “Le Quizz Tonic” (questions rapides-réponses rapides) : 


  • Sa meilleure adresse pour faire ses courses : Au bout du champ. Points de vente situés à Paris (9, 11, 14, 17, 18, 19, 20) et Levallois-Perret. 

 

  • Le restaurant modèle en terme de responsabilités : Garance, situé dans le 7ème arrondissement à Paris, propose une cuisine gastronomique française.  

  • Le village à découvrir en france pour ses spécialités culinaires : En bretagne, à Douarnenez, pour son kouign amann et son far breton. 

  • La spécialité française à découvrir : La socca de Nice, une sorte de grosse crêpe à la farine de pois chiche. 

  • Le pays le plus novateur sur la food : La gastronomie belge.  

  • Une recette facile, saine et responsable : Le clafoutis (à retrouver sur @enrangdoignons) en variant les fruits à chaque saison. 

 

  • Le chef qu’on devrait inviter dans notre podcast : Jacques Genin, chef français  


  • Un conseil à donner : toujours partir du principe qu’on ne sait pas, ne jamais être trop certain, tout change très vite, tout change plus vite que nous 


Si cet épisode vous a plu, vous pouvez retrouver Raphaële Marchal, sur
son compte instagram @enrangdoignons pour pleins d’idées de recettes simples et responsables, dans l’émission “William à midi”, sur C8, les mardis et jeudis, mais également dans ses ouvrages aux editions TANA ; “À la folie” et “Simple comme bon(jour)”. 

 

 

Bonne écoute et à la semaine prochaine pour un nouvel épisode !   


Lien vers Apple Podcast
Lien vers Spotify
Lien vers Ausha
Lien vers Listen Note