Les meilleures plantes pour le sommeil

Les meilleures plantes pour le sommeil

Notre sommeil occupe environ 1/3 de notre temps soit environ 20 à 25 ans de notre vie.

Quand tout va bien, on ne s’en inquiète pas car le sommeil est automatique. Pourtant, nous ne sommes pas tous égaux face au sommeil : il y a les matinaux et les vespéraux, les « petits » et les gros « dormeurs », les « bons » dormeurs et les « mauvais ». Oui, le sommeil est une question de qualité et non de quantité et être en dette avec lui mène souvent à un dérèglement général de notre santé : baisse de l’immunité, troubles de l’humeur, dérèglement hormonal, difficultés d’apprentissage et de mémorisation….

D’après l’Institut National du sommeil et de la vigilance, 32% des français déclaraient souffrir de troubles du sommeil en 2009, un pourcentage qui ne cesse de croître à en croire le nombre de personnes venues chercher conseil auprès d’un naturopathe. 

Depuis des millénaires, l’homme a vanté les bienfaits des végétaux pour remédier à ces troubles et les plantes peuvent être très efficaces lorsqu’elles sont utilisées à bon escient. Petit tour d’horizon de ces bonnes fées du sommeil.

 

 

Des troubles du sommeil aux causes diverses

Les troubles du sommeil peuvent apparaître dans de nombreuses circonstances : un repas trop copieux, un effort physique intense avant de se coucher, boire trop de café,  des douleurs physiques, une apnée du sommeil, des préoccupations ou ruminations, du stress ou de l’anxiété ou encore une excitation à la veille d’un événement réjouissant.

La recherche de la cause de ces troubles ainsi que des précisions sur la fréquence, la durée, le moment ou encore la façon dont ils se manifestent – à l’endormissement, par des réveils nocturnes ou un réveil difficile – permettront de cibler justement la plante la plus adéquate.

La phytothérapie est en effet le moyen le plus naturel pour avoir un sommeil réparateur et profonds, grâce à elle vous pourrez oublier les nuits agitées et être en pleine santé. 

 

 

Les plantes les plus efficaces pour un sommeil réparateur 

La passiflore

La passiflore est une plante grimpante pouvant atteindre 9m de haut, originaire du Pérou et du Brésil. Son nom latin passiflora incarnata, « fleur de la passion » lui a été donné par les Jésuites car ses organes floraux rappellent les instruments de la passion du Christ.

Neurosédative et antispasmodique, les parties aériennes de la passiflore sont traditionnellement utilisées contre l’anxiété avec des signes fonctionnels digestifs bas ( colite spasmodique) ou respiratoires (oppression thoracique due au stress), l’angoisse, le stress, la mélancolie et les troubles du sommeil.

C’est une plante sédative puissante, qui est utilisé dans des somnifères pharmaceutiques. De nombreux compléments alimentaires la propose à consommer sous forme de gélule, à raison de 3 gélules par jour. Il est également possible de la consommer en infusion, il faut dans ce cas laisser la plante infuser 30 min dans l’eau bouillante et boire la solution 1 heure avant de se coucher. 

 

La valériane

La valériane, aussi appelée « guérit-tout » ou « herbe aux chats » est utilisée depuis l’Antiquité car elle a de nombreux bienfaits pour la santé, notamment ses vertus sédatives, calmantes et myorelaxantes. Les grecs la recommandaient déjà pour traiter l’insomnie tandis que les Romains l’employaient pour combattre les palpitations et l’arythmie. Grâce à l’interaction de ses composants, elle est utilisée pour favoriser l’endormissement mais aussi en cas de nervosité comme complément d’un sevrage au tabac par exemple.

Précautions d’emploi : déconseillée chez la femme enceinte ou allaitante, chez l’enfant de moins de 12 ans et chez les personnes allergiques aux plantes de la famille des Valérianacées.

Elle être consommée sous forme de compléments mais également sous forme de décoction des racines ou macération pour cela il suffit d’avoir 2 cuillères à soupe de valériane ou 10g de racine .

 

Le griffonia

Le griffonia est utilisé depuis de nombreuses années en médecine traditionnelle. Originaire d’Afrique de l’Ouest, il pousse naturellement en forêt sous forme de liane ou d’arbuste. 

Grâce à sa richesse en 5HTP, précurseur de la sérotonine, le griffonia joue un rôle essentiel dans la régulation de l’humeur, de l’appétit (compulsions sucrées de fin de journée, grignotages) et du sommeil (troubles de l’endormissement et réveil nocturne).

Précautions d’emploi : Des interactions sont possibles avec tout médicament modulant le niveau de sérotonine. Il est indispensable de consulter un médecin si vous prenez par exemple des antidépresseurs.

 

L’aubépine

L’aubépine est un arbuste épineux originaire d’Europe. Son utilisation traditionnelle l’indique pour préparer le sommeil grâce à  son action sédative et anxiolytique. 

Antispasmodique, elle calme les nerveux et les angoissés et permet également d’atténuer les bouffées de chaleurs liées à la ménopause.

Enfin son action régulatrice du système cardiovasculaire l’indique en cas d’éréthisme cardiaque dû au stress : palpitations et tachycardie.

Précaution d’emploi : attention en cas de troubles cardiaques, il est indispensable de consulter un médecin. Son utilisation peut avoir un effet potentialisateur sur certains médicaments.

 

La mélisse 

C’est une plante utilisée contre les troubles mineurs du sommeil, elle a en effet des vertus apaisante pour le corps humain, elle permet également de lutter contre les petites infections digestives et bronchites. 

Elle se consomme sous forme de tisanes, il faut une cuillère à café de feuilles fraîches pour 15cl d’eau, elle a un goût légèrement citronné. 

 

La camomille 

La camomille est une plante favorisant l’endormissement, elle va en effet avoir une action sur le système nerveux central favorisant l’endormissement. Elle est même reconnue par l’OMS comme une plante favorisant le sommeil. Elle peut être utilisée comme moyen de sevrage aux somnifères. Pour la consommer il suffit  une cuillère à soupe de fleurs séchées dans environ 200 ml d’eau bouillante. 

 

Houblon

C’est depuis peu, la fin du 20ème siècle que l’on sait que le houblon est une plante à forte capacité sédative. 

Contrairement aux autres plantes elle ne favorise pas que l’endormissement mais la qualité du sommeil. Pour l'utiliser comme agent endormant il faut faire sécher les feuilles de houblon, qui plus elles sèchent plus elles sont concentrées en agent sédatif. Une petite tisane de houblon avant de se coucher favorisant un sommeil profond et réparateur.

 

La verveine 

Elle est connue pour ses vertus médicinales depuis des siècles, elle a des vertus fortifiantes, antinévralgiques et digestives. 

Elle permet également de favoriser le sommeil en diminuant l’anxiété. Cette plante largement utilisée en phytothérapie, se consomme sous forme de tisane ou d’infusion.

 

Tilleul 

Il s’agit d’un arbre magique, répondant à de nombreuses problématiques. En effet en plus de permettre un endormissement, rapide, et un sommeil réparateur il peut avoir d’autres actions positives sur la santé, comme un effet drainant pour l’ensemble du corps. 

Dans les feuilles de tilleuls c’est le farnésol qui permet un endormissement plus rapide, en venant se fixer sur des récepteurs présents dans le cerveaux il active la zone associée au sommeil et engendre un sommeil plus rapide. 

Quelques grammes de compléments alimentaires de tilleuls peuvent avoir un effet immédiat sur l’endormissement, même si il est généralement consommé sous forme d’infusion. 

 

Eschscholtzia

Cette plante est originaire de Californie, elle est très jolie dans les tons orangées, elle est autant utilisé à titre décoratif dans les jardins qu’en tisane pour favoriser la qualité du sommeil. 
Les alcaloÏdes présents naturellement dans la plante favorisent la diminution du stress. 

 

La lavande

Est l’une des plantes les plus importantes en phytothérapie pour le sommeil. Elle peut être utilisées sous forme de gouttes d’huiles déposées sur l’oreiller, dans le bain, sous forme de spray, sachets, patch, capsules …

Son odeur atypique permet à votre cerveau de capter qu’il est l’heure de se coucher, avoir la même odeur tout les soirs en se couchant intégrera un rituel de semaine.