Sommeil : quel lien avec la perte de poids ?

Photo d'une jambe sous un drap


Si l’alimentation et l’exercice physique sont des paramètres essentiels de toute stratégie de perte de poids, la régulation du sommeil semble un facteur tout aussi important. Malheureusement, de nombreuses personnes ne dorment pas assez. Selon une étude récente, environ 30% des adultes dorment moins de six heures par nuit. 


Voici 5 raisons pour lesquelles un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité peut contribuer à la prise de poids :



Une augmentation de la sensation de faim


Le manque de sommeil peut interférer avec le rythme normal des hormones de la faim. Lorsque nous perdons des heures de sommeil, le taux de ghréline (l'hormone qui nous signale que nous avons faim) augmente et le taux de leptine (l'hormone qui nous signale que nous sommes rassasiés) diminue, ce qui augmente la sensation de faim.



Une plus grande tendance à choisir des aliments inappropriés


Le manque de sommeil modifie en fait le fonctionnement de votre cerveau. Cela peut rendre plus difficile de faire des choix sains et de résister aux aliments tentants. La privation de sommeil va en fait ralentir l'activité du lobe frontal du cerveau qui est responsable de la prise de décision et de la maîtrise de soi. De plus, il semble que les centres de récompense du cerveau soient davantage stimulés par la nourriture  riches en calories, en glucides et en graisses en cas de privation de sommeil. 



Une ingestion calorique plus importante


Quand nous sommes privés de sommeil, nous mangeons plus. Certaines recherches montrent que lorsque nous perdons quelques heures de sommeil en une nuit, nous avons tendance à consommer jusqu'à 500 calories de plus. Cette augmentation de calories peut être due à un plus grande sensation de faim et à de mauvais choix alimentaires, comme mentionné ci-dessus, cependant, elle peut aussi être simplement due à une augmentation du temps passé éveillé et disponible pour manger. En outre, certaines études sur la privation de sommeil ont montré qu'une grande partie des calories excédentaires était consommée sous forme de collation après le dîner.



Un ralentissement du métabolisme de base


Le métabolisme est le nombre de calories que le corps brûle lorsque l’on est au repos. Il est influencé par l'âge, le poids, la taille, le sexe et la masse musculaire. Des recherches indiquent que le manque de sommeil peut faire baisser le métabolisme de base.  Il semble également qu'un mauvais sommeil peut entraîner une perte musculaire. Le muscle brûle plus de calories au repos que la graisse, donc lorsque la masse musculaire diminue, le métabolisme de base est ralenti.



Une diminution de l’activité physique


Non seulement vous mangez plus lorsque vous perdez le sommeil, mais votre activité physique pourrait aussi en souffrir considérablement. Les personnes qui sont privées de sommeil, même pour quelques nuits seulement, font moins d'exercice, optent pour des activités plus légères et brûlent donc moins de calories que celles qui bénéficient d'une bonne nuit de sommeil.



Sources :